AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Les postes vacants sont à privilégier !


Partagez | .
 

 THE NEW GREEN GOBLIN † roses are dead, violets are crying, i'm in hospital, they say i'm dying

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar




JUKEBOX : AWOLNATIONsail
DOUBLON : Ghost&Ghoul.
CRÉDITS : Systran (avatar) + tumblr (gifs).
CÉLÉBRITÉ : Dane W. DeHaan.
PSEUDO : Systran.
COULEUR RP : #009900
BALLES TIRÉES : 46
DOLLARS : 37236
NAISSANCE : 09/01/2002
INSCRIPTION : 17/07/2015
ÂGE IRL : 15

ÂGE DU PERSONNAGE : Vingt-et-un ans.
NOM DE CODE : The New Green Goblin.
GROUPE : Villains.
AFFILIATION : Le Maaal.
STATUT CIVIL : Célibataire aux idées tordues ; accessoirement marié à Chris.
RACE : Humain génétiquement modifié.
JOB : Propriétaire et gérant d'Oscorp, également fouteur de merdes.
HUMEUR : Impassible.

« we're not friends »



Comme quoi, tout est possible...:
 




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: THE NEW GREEN GOBLIN † roses are dead, violets are crying, i'm in hospital, they say i'm dying   Ven 17 Juil - 18:52

Harold Theopolis Osborn



ft. Dane DeHaan



About You
NOM : Osborn. PRÉNOM(S) : Harold, Theopolis. SURNOM(S) : Harry. NOM DE CODE : The New Green Goblin. ÂGE ACTUEL : Vingt-et-un ans. DATE DE NAISSANCE : 6 Février 1994. LIEU DE NAISSANCE : New-York, États-Unis. NATIONALITÉ: Américain. SITUATION PROFESSIONNELLE : Propriétaire et gérant d'Oscorp. SITUATION CIVILE : Célibataire. CARACTÈRE : Respectueux, ouvert d'esprit, sérieux, travailleur, responsable. Réservé, complexe, timide, parfois orgueilleux, jaloux.RACE : Humain génétiquement modifié. AFFILIATION : Le Maaaal. GROUPE : Villains. CRÉDITS IMAGES : Avengedinchains (avatar) + tumblr (gifs). PERSONNAGE : Prédéfini. IDENTITÉ : Secrète.

CAPACITÉS, POUVOIRS : Harry possède une intelligence supérieure à la moyenne ainsi qu'une force surhumaine. Autrement, il n'a pas réellement de « pouvoirs », hormis tous ses équipements conçus par son père. Ses principales armes sont les bombes citrouilles, les lames tranchantes en forme de chauves-souris, et ses gants compris dans l'armure ; capables de projeter des décharges électriques d’une puissance maximale de 10 000 volts. Il possède également un planeur monoplace, capable de voler jusqu'à 150km par heure et de supporter jusqu'à 180kg.


Story of my Life
Eh, Harry. Souviens-toi, Harry. Ouvre les yeux et souviens-toi de chaque moment dans ta vie. Tu te rappelles ? Tu n’as pas toujours été comme ça, Harry. Là, regarde, plonge ton regard dans ce miroir et regarde la personne que tu es devenue. La plupart des gens te verraient comme un fou, ou encore comme une personne pitoyable. Mais la plupart des gens ne le savent pas, oh non, seulement une seule et unique personne. Cette personne qui, chaque jour, passe dans les médias. Cette personne qui, sous son masque, n’est qu’un déchet à exterminer. Mais, regarde-toi, Harry. Ta haine, d’où vient-elle réellement ? Est-ce ton père, le célèbre Norman Osborn, qui te l’a inconsciemment transmise ? Oui, oui, sûrement, il y a bien une part de cela. Tu as été abandonné, Harry, c’est ce que tu as toujours cru et tu avais certainement raison. Ton père, ton père... Te portait-il réellement dans son coeur ? Toutes ces personnes que tu voyais chaque jour, ces visages si familiers mais qui restaient si inconnus... Ces personnes qui s’occupaient de toi pendant que ton père travaillait. Manque de chance, Harry. Dans ton cas, on aurait pu se dire « pauvre petit ! mais, sa mère ne pouvait pas l’éduquer ? » seulement, elle ne pouvait pas. Regarde-toi, Harry, comme tu es encore plongé dans la culpabilité d’avoir perdu ta mère à la naissance. Une vie contre une mort. Tu t’en voulais, tu t’en rendais malade, pire encore ; ton père pensait peut-être que tu n’étais qu’un assassin. Un assassin, Harry, l’es-tu réellement ? Tu penses avoir tué ta mère, mais qu’en est-il donc de Norman Osborn ? Ah, oui, c’est vrai. Son existence s’est bien vite envolée. Tous ses secrets, tous ses projets, il t’a tout dit, tout donné ; cloué sur un lit, juste avant de mourir. Et puis, tes mains, Harry. Ces mains si frêles et qui ne font que trembler. Une maladie, peut-être ? Oh, non, bien plus que ça ! La malédiction des Osborn, disait-il. En regardant l’espèce de monstre qu’était ton père, comment t’es-tu senti, Harry ? Mal. Tu te sentais mal. Pas pour sa mort, de toute façon, même en essayant de l’apprécier, cela te semblait impossible. Mais tu te sentais horriblement mal lorsqu’il t’a annoncé que c’était génétique. Qu’a-t-il fait pour toi ? Rien, que dalle. Même mort, il accumule les erreurs. Oui, Harry. Oui, tu allais devenir comme lui. Oui, toi ce pauvre gamin d’une vingtaine d’années avait comme destin Oscorp. Mais Harry, plonge au plus profond de toi. Tout le monde aurait une bonne raison de te tuer, non ? Tout le monde veut de ton argent. Manquait plus que les infos diffusent partout la mort de Norman Osborn. Heureusement, tu as vu de tes propres yeux qu’il y a du bon dans tout ça. Le déchet, tu sais, le déchet dont on parlait au début. Ce n’est que l’imposteur Peter Parker, le menteur et sadique. Évidemment, le jour où il s’est pointé pour te « soutenir », tu ne savais rien. C’est cela Harry, tu ne savais pas sa réelle identité. Il a été là, certes. Tu as parlé avec lui, longtemps. Et puis tu as évoqué ces fameux phénomènes étranges à New-York, comme par exemple le lézard géant. Ou encore... Les hommes araignées. Spider-Man, un soi-disant sauveur de notre si belle planète. Ton idée générale, Harry, elle était mauvaise. Tu pensais d’avance que ce n’était qu’une belle connerie tout ça, que l’Homme Araignée ne faisait que sauver des chatons dans les arbres. Et puis, ce jour-là, il te l’a dit, et t’as essayé d’y croire. « Spider-Man donne de l’espoir aux gens. » Ta première réaction fût « Quel espoir ? » Et pourtant, t’y avais songé longtemps après. Mais plus tu attendais, Harry, plus ton état s’aggravait. Tu devenais impatient, trop impatient, tu souffrais, tu avais si mal, tu voulais en finir maintenant. A croire qu’aujourd’hui tout a empiré. Et t’es tombé sur la vidéo, la perle, ta seule chance de te sauver. Tu as demandé à Parker de venir, tu lui as montré, mais sa réaction n’a pas été la bonne. Spider-Man étant mordu par une araignée génétiquement modifiée a, dans plus de 90% des cas, les mêmes pouvoirs, y compris la régénération. Tu as donc demandé à Peter le sang de Spider-Man en pensant que cela te guérirait. Tu l’as supplié, Harry. Cela ne te ressemble point. Tu l’as supplié pour ta vie, mais lorsque Spider-Man s’est pointé, qu’a-t-il dit ? Rien, rien de rien, le néant, le vide. Quand tu te regardes encore dans ce miroir, que vois-tu Harry ? Oui, c’est ça, tu ne vois rien d’autre qu’un regard n’exprimant que de la haine et du dégoût. Spider-Man ne donnait pas de l’espoir aux gens, Spider-Man arrache leur espoir. Voici ce que tu t’étais dit. La colère, le dégoût, la jalousie, tous ces petits sentiments qui te dévoraient le cœur. Et regarde-toi. Tu t’en souviens, de tout ça, hein ? Tout ce que tu as dû faire pour en arriver là. Spider-Man t’a créé. C’est son refus qui a fait de toi ce que tu es aujourd’hui. Un monstre, le même monstre que ton père. Par ta jolie secrétaire Felicia, tu as appris que, dans Oscorp-même, il restait du venin des araignées génétiquement modifiées. Harry, oh Harry, quel merdier, n’est-ce pas ? Regarde-toi. Tu ne peux faire confiance qu’à toi-même. Ils t’ont trahis, ils t’ont tous trahis, Harry. Néanmoins tu as appris ce qu’était devenu Max Dillon, un technicien chez Oscorp. Il s’est lui-même appelé Electro, à cause de son pouvoir qu’est l’électricité. Ça, ça tu ne le savais pas, bien sûr que non. Et pour le faire complètement disparaitre, ces foutus avocats t’ont littéralement... Viré. La colère est vite revenue, n’est-ce pas ? Mais cette fois-ci, tu as agis, Harry. Ils sont morts par ton alliance avec Electro. Ce fût compliqué d’obtenir son aide, mais sans lui... Sans lui, tu ne serais pas ce que tu es aujourd’hui. Avant que le dernier imposteur ne meure, tu as eu l’intelligence du lui ordonner de t’emmener dans la fameuse pièce contenant le venin. Il te l’a injecté, et... Comme par magie, tout sembla s’améliorer. Sembla seulement, en réalité ton état n’était pas mieux. La malédiction des Osborn... Tu es devenu comme Norman, mais plus rapidement. Physiquement, t’avais pas tellement changé, Harry. Peut-être plus... Affreux. Moins de cheveux. Les dents pointues. Et surtout, tout ton équipement, comme par exemple ton planeur monoplace qui t’a été de très grande utilité. Tu l’avais dans la peau, Harry, tout ça, tu l’as manipulé comme si tu le manipulais depuis toujours. T’as tout hérité de ton père ; tous ses équipements, son armure... Tu te sentais enfin puissant, mais toujours autant ivre de vengeance. Et puis... Quand tu as découvert l’identité de Spider-Man... On s’était de nouveau joué de toi, Harry. Peter Parker, c’était Peter Parker, et il te l’a confirmé. Par chance, Gwen Stacy était avec lui. Tu sais, Harry, cette jolie blonde qui travaillait pour toi, la petite-amie de Spider-Man... Tu as réfléchis une fraction de seconde avant de te rendre compte qu’elle était très importante, en fait. Tu l’as donc « kidnappée », riant des supplications que te faisait Peter pour relâcher Gwen. Alors tu l’as fait. Tu l’as lâchée, quelques mètres au-dessus de l’église. Tu t’es battu contre Peter et tu as perdu. Mais ton vrai objectif n’était pas de gagner face à Peter, loin de là. C’était de lui enlever son dernier espoir ; Gwen. Ce que tu as réellement retenu de tout ça, c’est sa mort. Sa mort, Harry. Un assassin, tu étais devenu un assassin, et le pire, c’est que tu en étais conscient. Mais cela importait peu, tant que personne ne découvrait qu’Harry Osborn, propriétaire et gérant d’Oscorp, était le Nouveau Bouffon Vert.




Systran
PRÉNOM : Fanny. ÂGE : Treize ans. PAYS : La France. COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? : On m'a forcée à venir ici. QUELLES EN SONT TES IMPRESSIONS ? : Ne parlons pas de choses fâcheuses. QUELQUE CHOSE A AMÉLIORER SELON TOI ? : Tout. PRÉSENCE : Tout le temps là. Oui, tournez-vous, je suis tout le temps là.  What a Face  TON NIVEAU DE RP ? : Moyen, en trois/quatre ans. UN DERNIER MOT ? :  
Revenir en haut Aller en bas
 

THE NEW GREEN GOBLIN † roses are dead, violets are crying, i'm in hospital, they say i'm dying

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» GREEN GOBLIN POSTER BY ALEX ROSS
» GREEN GOBLIN LIFE SIZE BUST
» BOUFFON VERT (III) (Barton "Bart" Hamilton) [Green Goblin (III)]
» SPIDER-MAN VS THE GREEN GOBLIN LITHOGRAPH BY THE HILDEBRANDT BROTHERS
» SPIDER-MAN VS THE GREEN GOBLIN ART PRINT BY MIKE McKONE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
age of heroes. :: Identification :: let me introduce myself :: Cartes acceptées-