AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Les postes vacants sont à privilégier !


Partagez | .
 

 Abel in the dark, Abel in the night. | Bucky&Steve.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar




JUKEBOX : Soldier On + Guts Over Fear + Sacrilege + Brother + Mykonos + No One's Here to Sleep + National Anthem + Sacrifice.
DOUBLON : Grumpy Penrose.
CRÉDITS : @howl.
CÉLÉBRITÉ : Chris Evans.
PSEUDO : Remaake.
BALLES TIRÉES : 29
DOLLARS : 40095
INSCRIPTION : 12/08/2015

ÂGE DU PERSONNAGE : Quatre-vingt-dix-sept longues années.
NOM DE CODE : Captain America.
GROUPE : Heroes.
AFFILIATION : La justice.
STATUT CIVIL : Célibataire.
RACE : Humain génétiquement modifié.
JOB : Vengeur.


Nothing lasts forever.



Sleep now under my skin, make sure you’ll try to conjure the wind and ease my mind. Somebody call out to your brother, he’s calling out your name. Hiding under the covers with no one else to blame. You couldn’t help out your own neighbor, you couldn’t tell it to his face, you were fucked up by the blame.

Spoiler:
 


Bucky | Pietro




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Abel in the dark, Abel in the night. | Bucky&Steve.   Mar 1 Sep - 17:58

Abel in the dark, Abel in the night.

Sleep now under my skin, make sure you’ll try to conjure the wind and ease my mind. Somebody call out to your brother, he’s calling out your name. Hiding under the covers with no one else to blame. You couldn’t help out your own neighbor, you couldn’t tell it to his face, you were fucked up by the blame. Let it break your day, let it out and say.

Le froid. Nombreuses avaient été les nuits où cette sensation glaciale l'avait traversé, le rendant plus fiévreux qu'il ne l'avait jamais été. Ce n'était pas la maladie qui l'attendait, il en était dispensé grâce à ce sérum qu'on lui avait si aimablement injecté. Ce n'était pas non plus la peur de se retrouver à nouveau congelé, après tout, qu'est-ce qu'étaient soixante-dix années de privation ? De perte ? Il n'était plus à ça près, qu'on le remette là d'où il venait, qu'encore une fois il ait à réveiller dans cette époque si différente de la sienne, celle à laquelle il avait appartenu, qui renfermait des songes et bien plus de souvenirs qu'il ne pourrait créer. Qu'est-ce que cela changerait ? Les cauchemars le réveilleraient encore, trop tenaces et féroces pour qu'il ne puisse les chasser. Ils étaient si nombreux et variés, lui montrant ce qui le terrifiait, ce qui lui manquait. À chaque fois que ses prunelles céruléennes vagabondaient, vives et alertes après les horreurs qu'elles venaient d'affronter, il se sentait plus idiot que jamais. De simples mirages, vestiges de ce qui n'avait jamais existé et qui n'avaient pas lieu d'être mis sur pied.

Les dernières missions l'avaient aidé à se concentrer, du moins, à se focaliser sur autre chose. Ne plus sombrer. S'écrouler sous la fatigue au lieu de lutter contre les démons qui léchaient avec malice ses songes les plus enfouis. Steve devait les mener, mener une équipe, mener une nation. Il n'y avait pas la place pour le regret et les pêchés qu'il souhaiterait confesser. Sa stature se devait de ne pas bouger, être impeccable et implacable, il était une icône que chaque américain moyen souhaitait connaître. Acclamer. Admirer. Seulement, il était loin d'être le Captain que l'on dépeignait dans les journaux ou au musée, il avait la mort sur la conscience et l'abandon dans les tripes.
Et lorsqu'il relevait la tête, Sam l'attendait. Il aurait aimé le remercier, pour tout. L'aide qu'il fournissait, le temps qu'il y passait, cependant les lettres restaient silencieuses sur la chair de ses lèvres lorsqu'il le fixait, complètement figé. Les pistes s'enchaînaient, les recherches s'intensifiaient lorsque le champ de bataille avait été purifié. Tous ses efforts devraient se concentrer sur cette quête. Elle était la plus importante, celle qui lui tenait le plus à cœur sauf que ses obligations le retenaient. Il était un leader alors il délaissait l'amitié au profit du costume qu'il portait. Captain America rongeait Steven, deux personnalités qui se battaient dans un corps qui autrefois n'était pas si grand.

Wilson n'avait pas été la seule personne à lui prêter main forte. Une dénommée Alex, jugée à ses yeux trop jeune et facilement préservable des ennuis que causaient le fait d'avoir une double identité. Sauf qu'à cet instant, plus rien ne comptait si ce n'était le retrouver. Le revoir, après qu'il l'ait sauvé. Il n'en avait peut-être pas les souvenirs mais les cicatrices sur son épiderme marbré ne pouvaient défaire la vision qu'il avait de leur dernière rencontre. Il était certain et pouvait le jurer, cette main qui l'avait remonté était celle de James. Ce simple nom le faisait trembler. De rage. De peur. L'envie de le récupérer, l'aider. Ainsi il s'était rendu au domicile de la jeune femme, voulant s'enquérir des avancées bien qu'à peine eut-il toqué que le silence lui répondit. Les sourcils froncés, le blond tourna la poignet tout en forçant légèrement sur la porte qui finalement, céda sous le poids. Ce n'était pas son truc de s'inviter chez les gens sauf qu'il avait ce sentiment. Cette sensation qui lui coupait lentement la respiration et qui s'intensifia lorsqu'un bol de nouilles se présenta à lui, délaissé de tout occupant. Non pas que les nouilles lui faisaient cet effet, c'était juste trop étrange alors, il préféra refermer derrière lui. Inspirant, il fit un pas avant de s'arrêter, la gorge nouée, le ventre serré.

- Je sais que tu es là, et je ne suis pas venu pour te blesser.
crackle bones

_________________


- Future starts so slow. -
Revenir en haut Aller en bas

avatar


red star ☆




JUKEBOX : seven nation army ✰ the glitch mob
DOUBLON : lysandra nora crawley + wanda marya maximoff + jessica miriam drew.
CRÉDITS : romanova (avatar) + tumblr (gifs) + howl. (signa)
CÉLÉBRITÉ : sebastian stan.
PSEUDO : howl.
COULEUR RP : #cc3333.
BALLES TIRÉES : 53
DOLLARS : 41385
NAISSANCE : 18/12/1998
INSCRIPTION : 18/07/2015
ÂGE IRL : 18

ÂGE DU PERSONNAGE : frôle le siècle.
NOM DE CODE : the winter soldier.
GROUPE : independants.
AFFILIATION : aucune ; anciennement hydra.
STATUT CIVIL : en couple avec alexandra.
RACE : humain génétiquement modifié.
JOB : ancien instrument d'hydra, ancien membre de l'armée américaine.
HUMEUR : massacrante.



see my face.


beasts in cage.

(♥️) Alexandra
(++) Steve
(+)
(=)
(?) Gwen
(-)
(--) Christopher
(X) HYDRA



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Abel in the dark, Abel in the night. | Bucky&Steve.   Ven 11 Sep - 19:49


mars.
bucky ∞ steve


Ses souvenirs lui étaient si lointains, il avait cette impression d’appartenir à un autre monde. Et d’après ce qu’il avait compris, appris, cette fichue impression qui le hantait jours et nuits était bien réelle. Bucky n’était plus, depuis bien longtemps déjà. Et un certain vide rongeait le soldat de l’intérieur. Ce vide traduit par ces plus de soixante-dix dernières années passées au service d’HYDRA. Là où on l’avait tué. Ressuscité. Défiguré. Là où on lui avait fait renier sa propre existence, son propre nom, là où on l’a forcé à devenir un objet, une arme. Là où on l’avait manipulé, traîné dans le mensonge, alors que lui-même, dans sa tête, ce nouveau système installé après nettoyage de tout ce qui composait Bucky Barnes, pensait qu’il agissait pour une bonne cause. Une bonne cause qui aux yeux de l’État, du SHIELD, de Steve, était propice au mal.

Mais tout cela était bien loin derrière lui désormais. HYDRA et SHIELD ont été officiellement dissoutes. Et Bucky avait recroisé Steve. Alors qu’un déclic s’était formé dans sa tête, et que quelques bribes de souvenirs commençaient à refaire surface. Et que ces bribes de souvenirs s’obstinaient, revoir un fantôme de son passé l’a retourné contre cette cause qu’il croyait juste bien après l’avoir tiraillé. Et qu’en était-il de sa vie désormais ? Il a passé de longs mois depuis la dissolution d’HYDRA seul, sans rien. Et étant officiellement mort, cela n’aidait pas sa situation. Puis, elle est venue. Alexandra. Il l’avait vue, cette tête enflammée parmi cet océan de noirceur, alors que les traits de son visage lui rappelaient étrangement ceux d’une jeune femme qu’il avait connue d’antan. Mais elle n’était pas elle, pas cette jeune femme. Était-ce si étonnant ? Il vivait dans une nouvelle époque après tout, désormais. Et pourtant, il avait décidé de lui faire confiance alors qu’elle semblait le connaître. Alors qu’ils s’étaient rencontrés bien avant. Bien que la plupart de ses souvenirs aient été revenus, ils sembleraient qu’il en reste encore qui demeurent perdus. Mais ce n’était qu’une question de temps.

Ce fut le bruit de la porte qui interpella Sir James qui se trouvait dans la cuisine afin d’en chercher une simple fourchette. Étonné, curieux, il jeta un œil à la pendule accrochée au mur et fronça les sourcils avant de se rendre dans le salon. « Alex, tu rentres bien tôt … » Commença-t-il. Cependant, il fut coupé dans son élan alors que ses yeux s’écarquillèrent de surprise lorsqu’il vit la silhouette de l’homme se dresser à lui. La silhouette de CET homme, celui avec qui il partageait autant de souvenirs, celui vers lequel il avait peur d’aller, celui sur lequel il devait réfléchir longuement avant de penser à de quelconques retrouvailles, celui qu’il avait autant soutenu que lui ne l’avait fait, celui avec qui il s’était battu, celui contre lequel il s’était battu. « Je sais que tu es là, et je ne suis pas venu pour te blesser. » Tous ses souvenirs en liaison avec cet homme, l’homme du pont, Steve, refirent subitement surface, en un flash. Il n’était pas prêt, il ne l’avait tellement pas prévu, cette arrivée, cette entrée fracassante, et encore moins habillé de cette manière qu’était … Son pyjama. Ce ne sont cependant pas des détails qui freinèrent encore plus le soldat qui continua de s’approcher. Mais que pouvait-il dire ? La bouche entrouverte, une fourchette dans la main gauche, son regard s’était posé sur le visage de Steve alors qu’il n’osait même pas une seconde avoir honte de se montrer sous cet accoutrement devant lui. Stupéfait, surpris, aucun mot n’était assez grand pour décrire l’étonnement qui le frappait actuellement.

_________________



.whothehellisbucky.
but i knew him.

“ You're my friend. Or my mission, I don't know anymore. But all I know is : I have to finish it. Because I'm with you 'till the end of the Line. Ghost Stories. Who will save us now ? ” ♡ howl.



#teamcaptainamerica
Revenir en haut Aller en bas
 

Abel in the dark, Abel in the night. | Bucky&Steve.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Abel, Barbara] Duelle
» Abel - Les Guerriers d'Abel (Film 3)
» La Dark knight Trilogy de Christopher Nolan
» Mauritia maculifera martybealsi - Lorenz, 2002
» Quai d'Orsay, de Christophe Blain & Abel Lanzac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
age of heroes. :: New York City :: The Bronx :: Habitations-