AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Les postes vacants sont à privilégier !


Partagez | .
 

 GHOUL ✿ just fucking eat humans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar




JUKEBOX : FEVER RAYif i had a heart
DOUBLON : The New Green Goblin&Ghost.
CRÉDITS : Toshiki (avatar) + tumblr (gifs).
CÉLÉBRITÉ : Kaya R. Scodelario.
PSEUDO : Systran.
COULEUR RP : #009900
BALLES TIRÉES : 21
DOLLARS : 41067
NAISSANCE : 09/01/2002
INSCRIPTION : 24/08/2015
ÂGE IRL : 15

ÂGE DU PERSONNAGE : Vingt-quatre ans.
NOM DE CODE : People call me Ghoul. Isn't cute ?
GROUPE : Villains.
AFFILIATION : /
STATUT CIVIL : WHAT IS LOOOOVE ? BABY DON'T HURT MEEE.
RACE : Humaine génétiquement modifiée.
JOB : Péripatéticienne à temps partiel.
HUMEUR : Joueuse.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: GHOUL ✿ just fucking eat humans   Mar 25 Aoû - 12:53

Carrie Edie Burton



ft. Kaya Scodelario



About You
NOM : Burton. Le nom d'une famille tordue. PRÉNOM(S) : Carrie, un prénom avec une piètre signification - ainsi qu'Edie, le prénom-confusion. J'ai été adoptée, ne cherchez pas à comprendre. SURNOM(S) : Mes parents m'appelaient Carr, mes gentils camarades risquaient leur vie en optant pour Ed. NOM DE CODE : Mes victimes ont très peu d'imagination. Ghoul, susurrent-ils au clair de lune. ÂGE ACTUEL : J'ai vingt-quatre ans. Bientôt la phase terminale... DATE DE NAISSANCE : Un 25 Décembre 1991. Même bébé, j'me les caillais. LIEU DE NAISSANCE : New-York City, États-Unis. NATIONALITÉ: Douce américaine qui ne mange pas de hamburgers.  SITUATION PROFESSIONNELLE : Péripatéticienne à temps partiel. SITUATION CIVILE : Célibataire, snif. *Et deux semaines plus tard, elle sauta d'un immeuble* CARACTÈRE : Loyale, souriante, créative, ambitieuse, sadique, oratrice. Irresponsable, acerbe, sarcastique, têtue, joueuse, impulsive. RACE : Humaine génétiquement modifiée, et... Uhm, blanche ? AFFILIATION : / GROUPE : Villains, because I'm worth it. CRÉDITS IMAGES : Koko (avatar) + tumblr (gif). PERSONNAGE : Inventée. IDENTITÉ : Secrète.

CAPACITÉS, POUVOIRS : Carrie est comparée à une goule. Sous cette forme, des crocs comparables à un loup déchirent facilement la chair humaine. Cette bouche, aussi formidable soit-elle, traite la nourriture comme "insoutenable". Elle peut seulement avaler -en évitant fortement de mâcher- des petites portions, mais elle se nourrit exclusivement d'humains. L'avantage, c'est qu'elle est capable de tenir plusieurs semaines sans manger -bien qu'elle soit atrocement gourmande. Appréciant mutiler le corps de ses proies, elle possède également des griffes acérées, moins efficaces. De vilaines convulsions l'interpellent après un abus de ses 'pouvoirs'.


Story of my Life


/! ÂMES SENSIBLES S'ABSTENIR : GORE, VIOL & AUTRES /!
un "/!\" rouge sera là pour prévenir. on n'sait jamais. /o

/!\ DÉBUT
Arrachant violemment ses entrailles, elle fit sauter son crâne à coups de tenaille. Cannibale, animale. Les yeux de sa victime sautèrent de leurs orbites, bien qu’elle empêcha sa mort d’être subite. Tétanisée, elle s’entendait agoniser. Implorant une mort douce, se figeant en observant son sang couler en abondance. Sentant ses os se disloquer. Pour finalement les avaler. Elle l’émasculait, l’humiliait. Elle finit, dans le plus grand de ses désirs, par se nourrir de sa chair continuant à pourrir. L’odeur âpre, qui ne faisait qu’accroître son envie. Un souffle de vie, remplacé par le goût d’une viande pourrie.
FIN /!\

Joignant dans un élan de tendresse ses lèvres aux siennes, l’homme sentit sa maladresse. Sous les yeux ébahis de sa belle-fille. Qui regardait l’incroyable spectacle de sa mère trompant son mari. Déduisant rapidement qu’ils étaient passés à l’acte un bon nombre de fois. La femme, plus que mal à l’aise, sombra dans un malaise. De fines gouttes de sueur perlant son front, elle fit face à l’affront de la gamine.

« Putain, tu pouvais pas te retenir ? Juste une fois ! »

/!\ DÉBUT

Excédée, apeurée. Elle voulait prétendre que rien ne s’était passé. Sous les jurons de sa fille, elle s’enfuit. Pensant être débarrassée de cet enfer, une main familière fit pression sur son bras. Elle voulut crier, mais elle sentit deux doigts s’infiltrer dans sa bouche pour l’en empêcher. Elle tenta de le mordre, ce qui provoqua une réaction plus que négative de l’ogre. Tirant ses cheveux en arrière, il retira ses doigts des lèvres humides de la jeune fille avant de se positionner derrière. Elle déglutit, tremblant légèrement, priant, pleurant. Un coup violent dans son dos, et son corps se retrouva à terre. Relève-toi, cours, hurle. Haletant, elle sentit son bas glisser doucement. Quelques minutes encore, et elle se retrouvait nue. « Après t’être tapé ma mère, c’est mon tour ? » Elle tentait de se rassurer, en vain. Son corps frêle restait figé à l’approche de l’engin. Il entendit de faibles gémissements de plaisir, qu’elle ne pouvait étouffer.
FIN /!\

La mère revint sur les lieux du crime, découvrant sa propre fille avec son amant. Violée, humiliée. Sentant le regard noir de son amante se pointer sur lui, l’homme se rhabilla en vitesse, et... Maladresse. À quelques pas de la porte, celle-ci s’ouvrit brusquement, laissant place à un visage rayonnant. Visage appartenant au patron de la maison. Le père, le vrai, le naïf. « Qui êtes-vous ? » lança ce dernier, hébété. « Ta femme te l’expliquera, teubé. »

***

La femme du teubé ne put s’expliquer. L’amant s’étant enfui, l’imbécile naïf plongea son regard dans celui de sa fille dénudée. Sous le silence de sa mère, la jeune Carrie s’approcha de son père. « Cet enfoiré se tape maman. D’ailleurs, c’est pas le seul. » Pas de pitié, en toute impassibilité. Gardant ses sentiments pour elle, évitant de mentionner le viol de courte durée. Détail que la femme comprit, sous le regard bestial de son mari. Ils discutèrent, s’engueulèrent, et finirent heureux... Mais pas ensemble.
Edie n’avait plus que sa mère, qui, afin de l’élever, se prostituait. Son corps de vieille attirait peu d’hommes, seulement ceux en manque. Pourtant, cette idiotie réussit jusqu’à sa majorité. Elle devait se débrouiller seule, sans travail, sans talent particulier. La vieille, sans cœur, jeta sa fille dehors, plongée dans une immense rancœur. Des cons, disant être fascinés par la beauté de la brune, lui demandèrent un prix. « Quel prix, enfoirés ? » répliqua Carrie, en toute amitié. Des yeux pervers la reluquant, elle ne put faire autrement. L'incroyable début d’une carrière entant que prostituée.

***

/!\ DÉBUT
Client habituel, d’une perpétuelle idiotie. Dominant la dominée, ne semblant pas l’accepter. Son jeu troublé, il commençait à la malmener. Elle le mordit à l’épaule. Surpris, il lâcha les poignets du monstre incompris. Les dents pointues de la demoiselle s’enfonçaient dans la chair étrangement délicieuse. « Goule... Goule. » murmurait-il dans la pénombre. Le sang jaillit, un cri retentit. Le goût exquis de cette nourriture poussait la brune à poursuivre. Sa proie, visiblement ennuyante, criait à l’aide. Après avoir minutieusement déchiqueté son bras, des griffes –remplaçant ses ongles- se plantèrent sous le menton de l’homme apeuré. Transperçant sa langue. L’arrachant, la léchant. La bouffant. Quasi exsangue, il s’apprêtait à s’écrouler, sous l’absence de sa langue. Sentant sa main vaciller, elle lui arracha violemment la tête, sans sourciller. Tête qui volait, détachée de son corps, et qui, sous les rires insensés de la criminelle, s’écrasa misérablement sur le sol.
FIN /!\

***

« Bordel, fillette, c’la quatrième clope que tu t’enfiles ! »
La fillette en question releva la tête. Un vieux, très certainement bourré, venu l’emmerder. La vérité, c’est que ça fait plus d’quatre. Elle ne répondit pas, le laissant dans son récit. Il se lamentait des jeunes de nos jours, ce qui agaçait Carrie. En essayant de se défendre, quelque chose avait changé en elle. Cette puissance. Une goule, disaient-ils. La Mangeuse d’Humains de New-York. La nourriture était devenue simplement... Dégueulasse. Il fallait faire avec. Éviter d’être repérée. Calmer son envie avec des foutues cigarettes. L’envie constante d’égorger, de tuer des citoyens. Elle ne pouvait se le permettre que dans un grand silence. Glisser sensuellement sa main sur la nuque de sa proie. Enfoncer délicatement ses griffes dans la chair. Les retirer. Sucer doucement la langue. Y poser admirablement les crocs. L’arracher. L’avaler, ou la recracher. Priver la victime de sa vue. La laisser vivante sur l’instant pour qu’elle pourrisse quelques minutes après. Choses qu’elle ne put s’empêcher d’expérimenter sur l’ivrogne.

Vie de trouble, où elle finit maboule.  





Systran
PRÉNOM : Fanny, Ricou pour les intimes. ÂGE : Treize années de vie sur Midgard. PAYS : Vous ne me trouverez pas. COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? : On était amis, au lycée. Très sympa, comme gars. QUELLES EN SONT TES IMPRESSIONS ? : Le nouveau design est très... Wade ? Boobsien (et pas 'boobsein'). QUELQUE CHOSE A AMÉLIORER SELON TOI ? : Harry n'aime pas le Spidey sur le Qeel. Il dit avoir l'impression d'être regardé et il peut pas travailler correctement. PRÉSENCE : Seulement le mardi, à dix-sept heures, pour le thé sur la cb (oui, je viens d'inventer cette règle). TON NIVEAU DE RP ? : Ça doit faire trois/quatre ans que j'écris mes petits kakaws, un niveau moyen (ça tourne autour des 600 mots, ou 1300 si je suis vraaaiment inspirée Arrow). UN DERNIER MOT ? : Je tiens à préciser que Carrie est une Luna perfectionnée. What a Face /POUTRE/


Dernière édition par Carrie E. Burton le Mer 26 Aoû - 21:27, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar




CRÉDITS : LSD Art. Wild Beast.
CÉLÉBRITÉ : Aaron Taylor-Johnson.
PSEUDO : LSD Art.
COULEUR RP : Darkblue.
BALLES TIRÉES : 38
DOLLARS : 42796
NAISSANCE : 02/09/1994
INSCRIPTION : 22/07/2015
ÂGE IRL : 23

ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans.
NOM DE CODE : Quicksilver.
GROUPE : Heroes.
AFFILIATION : Avengers.
STATUT CIVIL : Célibataire.
RACE : Optimisé.
JOB : Humains.





soulmate:
 


Team Captain:
 




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: GHOUL ✿ just fucking eat humans   Mar 25 Aoû - 14:47

Re-Bienvenue

_________________

the maximoff twins
the same smile every day, the twins calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡️)
Revenir en haut Aller en bas
 

GHOUL ✿ just fucking eat humans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Top 10 Mysteries of the First Humans
» Ghoul
» Tokyo ghoul
» Real Humans: 100 % humain (Äkta människor)
» Real Humans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
age of heroes. :: Identification :: let me introduce myself :: Cartes acceptées-