AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Les postes vacants sont à privilégier !


Partagez | .
 

  Most men lead lives of quiet desperation. | Bucky&Chris.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


I didn't ask to get made.




CRÉDITS : @howl.
CÉLÉBRITÉ : Jensen Awesome Ackles.
PSEUDO : Remaake.
COULEUR RP : None, yet.
BALLES TIRÉES : 42
DOLLARS : 44138
INSCRIPTION : 18/07/2015

ÂGE DU PERSONNAGE : Trente quatre années.
NOM DE CODE : Le Baron.
GROUPE : Villains.
AFFILIATION : Hail.
STATUT CIVIL : Célibataire.
RACE : Humain génétiquement modifié.
JOB : Assassin, espion, loveur de vos nuits.
HUMEUR : Grumpy.


No masters or kings when the ritual begins. There is no sweeter innocence than our gentle sin in the madness and soil of that sad earthly scene, only then I am human, only then I am clean.

The worst thing you can do right now is underestimate Hydra. They hide in plain sight; they earn our trust, our sympathy. They make us like them, and when you hesitate, they strike. If we're to survive, we must learn to strike first.

LoraleiBucky† You ?




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Most men lead lives of quiet desperation. | Bucky&Chris.   Dim 16 Aoû - 18:20

Most men lead lives of quiet desperation.
UC.
Rien ne pouvait plus bercer ses entrailles arrachées si ce n'était l'infini néant qui le guettait. Ses prunelles émeraude glissaient lentement sur les quelques lignes qui remplissaient le dossier qu'il avait fermement entrepris de consulter. Des incapables. De foutus incapables. Bande d'idiots insubordonnés qu'il devait chaque jour commander sans qu'il n'y ait de réels progrès. Devait-il réellement tout faire ? Avait-il quitté le confort que la base du Kosovo lui offrait pour être entouré de petits connards aussi insignifiants qu'incompétents ? Il fallait croire que oui puisque depuis que le Winter Soldier avait pris la liberté de les quitter, aucun agent n'avait su le retrouver. Pister, traquer, ce n'était pas bien compliqué, ce type était complètement lié, mains et poings joints. Il leur appartenait, corps et âme et Christopher n'acceptait pas que la plus belle arme qu'ils aient portée disparaisse de la circulation sans qu'il n'y ait eu confrontation. Il était leur jouet, un être en plus qu'ils avaient brisé pour qu'il soit dépendant d'eux, qu'il les réclame. Les seuls mots que ce petit merdeux était autorisé à prononcer ne dépendait que de leur décision, ils étaient les ficelles qui le commandaient, les ordres qu'il suivait. C'était grâce à eux qu'il pouvait encore respirer, peut-être était-il manipulé, peut-être avait-il été torturé, mais ça n'avait aucune importance, il leur devait énormément et Penrose était déterminé à le retrouver, quoiqu'il lui en coûterait.

Se pinçant l'arête du nez, il envoya valser les fichiers que mainte fois, il s'était violenté de regarder. Un fantôme. Un putain de fantôme qu'ils avaient entraîné, sur lequel une multitude d'améliorations et d'expériences avaient été menées. Il devait se mettre à sa place, penser comme lui, savoir les mouvements qu'il pouvait effectuer pour leur échapper. Ils avaient le titre de soldat en commun, d'arme vivante également. Mais les ressemblances s'arrêtaient là puisque l'un menait tandis que l'autre endurait. Dès lors qu'hydra avait posé la patte sur lui, il avait catégoriquement refusé d'être l'un de ces petits rats de laboratoire, d'être un simple con auquel le cerveau était retourné, auquel la peau était marquée, auquel l'esprit était ensanglanté. Son désir de vaincre était plus imposant qu'il n'aurait voulu le croire et s'être fait une place dans une organisation aussi malsaine ne l'avait en rien rebuté, c'était ce qu'il avait à faire, ce à quoi il avait aspiré lors des années où seuls l'abandon et le rejet avaient su l'entourer. Assez avait-il murmuré, et ses prières avaient été exaucées.

Finalement une piste, aussi infime était-elle, s'était ouverte. Lorsque les hommes que l'on avait à ses ordres étaient indisciplinés et fortement nuls, les civils représentaient le mince espoir d'avoir quelque chose à se mettre sous la dent. Alors les rumeurs se suivaient, certaines étaient à vérifier, d'autres étaient emplies de véracité. Et ça lui suffisait bien qu'il n'était pas friand de ce genre de petite balade. Il supervisait, il était à une place où on lui embrassait les pieds, ce n'était pas à lui de s'armer et de partir à la guerre, une nouvelle fois. Néanmoins il n'y avait que cela qui le motivait, qui l'empêchait de tout claquer et de dire merde au monde entier. James avait été des leurs, il avait vu ses exploits de ses propres yeux, lui avait même très certainement claqué quelques mots à la figure lors d'une mission qu'il avait dirigée. Il lui accordait ses capacités, il était bon, trop bon pour un mec qu'on avait ramassé à moitié mort dans la neige alpine, un bras manquant et une cervelle complètement explosée. Il fallait croire que les êtres humains les plus désespérés étaient ceux qui avaient la rage sourdre et féroce suffisante pour s'élever.

Chassant ces pathétiques songes, il pénétra dans la chambre de motel qu'apparemment, leur ancien membre louait. Membre était un bien grand mot mais soit, Chris était d'humeur assez généreuse pour ne pas lui exploser une rotule dès qu'il entrerait dans cette pièce. La discrétion n'était pas une chose qu'il espérait, que sa présence était remarquée l'indifférait. Son unique désir était de voir le petit enfoiré qui s'était cassé, sans un mot, sans un bruit, les reniant simplement après les années à avoir été emprisonné. Pouvait-il lui en vouloir ? Très probablement. Le ferait-il ? Il n'en était pas certain. Ainsi, il s'installait simplement sur la chaise de bois que la petite pièce lui proposait, attendant calmement que l'individu tant convoité daigne rentrer.
crackle bones

_________________



UC. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
 

Most men lead lives of quiet desperation. | Bucky&Chris.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bucky o hare contre les krapos
» L'homme tranquille - The Quiet Man - 1952
» Personnage de comics : Bucky (Captain America's Sideskick)
» Yûko contre Clow Lead !
» Secret Lives of Mobs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
age of heroes. :: And Beyond :: the world :: America-