AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Les postes vacants sont à privilégier !


Partagez | .
 

 › to the devil with false modesty. (rivers)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar




JUKEBOX : homeless, marine kaye.
CRÉDITS : wildbeast.(avatar) + tumblr(gifs) mad love.(sign)
CÉLÉBRITÉ : chloe grace moretz.
PSEUDO : wildbeast.
COULEUR RP : #FF7A95
BALLES TIRÉES : 25
DOLLARS : 36047
NAISSANCE : 22/08/1996
INSCRIPTION : 09/08/2015
ÂGE IRL : 20

ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-et-un ans.
NOM DE CODE : palmyr.
GROUPE : mutants.
AFFILIATION : mutante indépendante.
STATUT CIVIL : célibatante.
RACE : mutante.
JOB : sdf à temps plein, cireur de chaussures, voleuse, vendeuse d'informations à des journalistes.
HUMEUR : très calme.

BADASS GIRL, BITCH.


les temps sont durs, oui.

i didn't see that coming:
 




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: › to the devil with false modesty. (rivers)   Dim 9 Aoû - 22:46

Meryl Rivers



ft. chloë moretz



About You
NOM : rivers, le nom de sa mère, son père l'ayant abandonné. PRÉNOM(S) : meryl, comme l'actrice meryl streep oui. SURNOM(S) : à l'école, parfois on l'appelait weirdie sinon mémé à son plus grand regret, le peu d'amis qu'elle avait et sa mère préféraient l'appeler meryl, qui est assez court comme ça. maintenant, on ne l'appelle plus. NOM DE CODE : palmyr, elle a trouvé ce nom au hasard dans un livre d'histoire/géographie. ÂGE ACTUEL : vingt et un ans. DATE DE NAISSANCE : le huit avril 1994. LIEU DE NAISSANCE : washington dc. NATIONALITÉ: américaine. SITUATION PROFESSIONNELLE : sdf à temps plein, ça lui arrive d'être cireur de chaussure de temps à autre, ou d'être une voleuse aussi, ça dépend si elle veut être dans la légalité ou dans l'illégalité. il lui arrive également de vendre des informations à des journalistes quand elle voit une personnalité importante faire des choses qui ne sont politiquement pas correctes. bref, elle gagne sa vie comme elle le peut. SITUATION CIVILE : célibataire. CARACTÈRE : discrète, fidèle, attentive, déterminée, généreuse, prudente, capable de s'adapter à un nouvel environnement/une nouvelle situation, pessimiste, curieuse, impulsive, perfectionniste, têtue, ambitieuse. RACE : mutante. AFFILIATION : mutante indépendante. GROUPE : mutants. CRÉDITS IMAGES : wildbeast.@bazzart (avatar), sempeternal@tumblr (gif), sugarslaughter@bazzart (icon). PERSONNAGE : inventé. IDENTITÉ : secrète.

CAPACITÉS, POUVOIRS : Si on devait résumer ses pouvoirs en un mot, ce serait sûrement l'Hydrokinésie aka la manipulation de l'eau. Mais c'est un terme bien trop général. De quoi Meryl est-elle capable ? Elle peut manipuler l'eau oui, mais ce n'est pas tout. Tout d'abord, parlons de la manipulation d'eau. C'est à prendre au premier sens du terme, elle peut déplacer l'eau à sa guise, en bougeant ses petites mains et en se concentrant suffisamment. Sa concentration peut varier, dans le sens où si elle doit déplacer une petite quantité d'eau, il n'y a pas besoin de se concentrer, par contre si elle doit déplacer une grande quantité d'eau, il est évident qu'elle doit se concentrer suffisamment pour pouvoir y arriver. Pour continuer sur la manipulation, Meryl peut créer de l'eau, mais elle doit obligatoirement avoir une sorte de point de départ, avoir une petite quantité pour en créer une grande quantité. La jeune fille s'entraîne souvent pour essayer de manipuler d'autres formes de liquide, notamment le sang. Après plusieurs années, elle a réussi à manipuler une petite quantité de sang. Ensuite, pour rester dans le thème de l'eau, Meryl est capable d'autre chose, elle peut déshydrater n'importe quoi, surtout des humains. En clair, elle peut extraire toute l'eau d'un corps humain, par exemple, ce qui peut malheureusement conduire à la mort de l'individu. En parlant de mort, grâce à la manipulation de l'eau, elle peut enfermer quelqu'un dans une sphère d'eau et le laisser ainsi plusieurs minutes jusqu'à ce qu'il se noie. Concernant ses capacités, Meryl en a deux essentielles. La première est qu'elle peut se maintenir en vie sans manger pendant des jours, des semaines et qu'elle peut boire de l'eau non potable, ça ne changera rien pour elle. La deuxième est qu'elle est tel un poisson dans l'eau. En effet, elle peut rester plusieurs dizaines de minutes sous l'eau, sans manquer d'oxygène.


Story of my Life
Washington DC. Good Morning America ! Il est six heures, et c'est l'heure de vous lever ou du moins d'ouvrir vos petits yeux ! Et tout de suite, c'est ... Adelheid Rivers avait éteint cette pauvre radio un peu trop durement. Cette femme était perturbée par la nuit qu'elle venait de passer, elle tenait son journal mais ne le lisait même pas. Elle pensait à ce qu'elle avait de plus cher au monde après son compagnon, sa petite fille. Son compagnon était parti dans la nuit, après une violente dispute. Ce qu'elle ne savait pas c'était que sa petite bouille blonde avait encore tout entendu. Du haut de ses cinq ans, l'enfant ne comprenait rien, mais les paroles de ses parents restaient dans sa mémoire. Maintenant qu'il était parti, comment allait-elle faire pour nourrir son bébé ? Comment allait-elle faire pour subvenir à leurs besoins ? Payer le loyer et le reste des charges ? A cet instant, Adelheid avait l'impression que le monde s'écroulait, qu'elle ne pourrait jamais réussir à remonter la pente, que tout était fini avant même d'avoir commencé. C'était sans compter sur l'apparition de Meryl.
Maman ? Il est où papa ? Une question tellement simple. Prise au dépourvu, la mère ouvrit les bras pour que sa fille vienne se réfugier auprès d'elle, dans cette tour d'ivoire qu'elle ne devait jamais quitter. C'était bien trop dur de dire la vérité, bien trop. La petite n'osa pas insister, voyant sa mère fermer les yeux alors qu'elles s'étreignaient, sentant qu'elle avait juste besoin d'un peu de tranquillité et de sérénité. Un enfant arrivait étrangement à sentir ce genre de choses. Adelheid se retira lentement et se mit à caresser les cheveux de sa fille en douceur, la regardant dans les yeux, cherchant ce dont elle avait besoin. Un peu de pureté. Elle n'était pas pressée de voir sa fille grandir, de la voir être confrontée à la douleur. Il est parti ma chérie dit-elle simplement, une larme coulant sur sa joue. Meryl comprit que si sa mère pleurait, l'absence de son père serait longue, très longue, trop longue. Mais elle serait là, pour sa mère, pour la personne qu'elle aime le plus au monde. Tout ce qu'elle souhaitait, c'était que sa mère arrête de pleurer et sourit de nouveau.

Le temps passait. Meryl grandissait, Adelheid vieillissait. La petite blonde n'aimait pas aller à l'école, tout le monde savait qui elle était, tout le monde savait qu'elle était la gosse abandonnée. Elle ne parlait pas, sauf quand on lui posait une question. Elle était bizarre, marginale. Ces enfants n'aimaient pas les gens bizarres ou marginaux. Partout où elle allait, elle les entendait souffler son nouveau et charmant surnom. Weirdie. Elle ne s'en préoccupait pas. Jamais. A quoi bon ? Elle n'était pas à l'aise ici, elle ne l'a jamais été. Pourquoi forcer ? Ce surnom restera à jamais dans sa mémoire. Elle n'était pas blessée par ce surnom. Pourquoi l'être ? Elle était insensible à ce genre de choses. Rien ne pouvait être pire que l'abandon et ces gosses le savaient.
Chérie, viens. Je dois te présenter quelqu'un. Meryl obéit à sa mère, elle alla au salon et la trouva assise sur le canapé, près d'un homme, ressemblant un peu à son père. Elle reconnaissait bien là le genre d'homme qu'aimait sa mère. Il était brun, comme son père l'était. Il avait les yeux bleus, comme son père les avaient. Il avait une carrure imposante, comme celle de son père. La fillette fronça très légèrement les sourcils, laissant sa mère se mettre près d'elle et prendre sa main. Je te présente ton nouveau papa. Il ne sera jamais mon papa. L'homme s'approcha de la blonde et prit sa main pour la serrer, lui disant à quel point il était enchanté de la rencontrer enfin. Elle ne voulait pas que sa mère se marie, pas avec cet homme là, qui ressemblait tant à son père. Mais qu'importait si sa mère était heureuse. Elle souriait, et c'était l'important. Enfin, elle souriait de nouveau.

C'était la première fois que Meryl assistait à un mariage, elle avait douze. C'était étrange. Tant de gens qui avaient l'air heureux, c'était la première fois qu'elle voyait ça. La blonde aurait aimé être le témoin de sa mère, mais elle était loin d'avoir l'âge requis pour pouvoir l'être. Elle était déçue, elle avait l'impression de ne pas participer au mariage de sa mère bien qu'elle soit sa demoiselle d'honneur. Elle n'irait pas dire cela à sa mère, par peur de ruiner sa bonne humeur. Cela devait être le plus beau jour de sa vie, elle n'avait pas besoin des petites plaintes de sa fille unique. Alors, Meryl sourit, quand son regard croisa celui de sa mère, qui arborait un sourire si radieux qu'il était communicatif. Sa mère méritait d'être heureuse après tant de souffrances. Malheureusement, ce mariage allait devenir une chimère et la souffrance allait revenir. Encore et encore. Pour les affaiblir, bien plus encore.

Un gémissement de douleur réveilla Meryl en pleine nuit, plusieurs mois après le mariage de sa mère. La jeune fille tira ses draps pour pouvoir poser ses pieds sur le sol et enfin se diriger vers la porte de sa chambre, en se frottant les yeux, encore endormie. La blonde entrouvrit la porte, de sorte à ne pas se faire remarquer et ne pas faire de bruits. La lumière du salon l'aveugla un peu, elle entendit sa mère hausser la voix, comme son beau-père. Elle observa les deux personnes se disputer. Et puis, un coup. Pour deux. Pour la faire taire. Se voulant autoritaire, il voulait que le silence règne quand il parlait, il ne supportait pas qu'on lui réponde. Les yeux écarquillés, choquée par ce qu'elle venait de voir, Meryl recula de la porte et fila sous ses draps. Ce n'était qu'un cauchemar. Ce n'était qu'un cauchemar. Elle pleura silencieusement sous ses draps, recroquevillée sur elle-même. En se réveillant le lendemain matin, la première chose qu'elle remarqua ce fut les yeux rouges de sa mère qui faisait comme si de rien n'était en souriant. Ce n'était pas un cauchemar, ce n'en était pas un. Il n'avait pas le droit de faire ça. Il allait le payer un jour. Quand il entra dans la cuisine, Meryl le dévisagea, elle commençait à le haïr, comme elle haïssait son père. Décidément, sa mère et elle n'avaient pas de chance avec les hommes.

Meryl ne pouvait pas dire qu'elle ignorait ce qu'il se passait. Mais que pouvait-elle bien faire à treize ans ? Rien. Parfois elle entendait, parfois elle voyait. Tout ce qu'elle pouvait faire c'était être un soutien sans faille pour sa mère. Toujours. Son beau père n'avait jamais levé la main sur elle, pour l'instant. Il était bien trop occupé à recadrer sa femme comme il aimait le dire. Mais évidemment, un jour, il a dérapé. Cela devait arriver un jour ou l'autre, et c'est effectivement arrivé. Cette nuit là, Meryl ne fut pas réveillée par un autre gémissement mais par des cris. Cette dispute était plus violente, le ton n'était jamais monté aussi haut. La blonde se leva en précipitation, repoussant ses draps rapidement avant de courir vers la porte de chambre, le ton montant encore et encore, surtout celui de son beau père. Elle ouvrit la porte à la volée, en appelant sa mère en criant elle aussi. Il avait encore frappé sa mère. Encore, et encore. Ce fut la fois de trop. Meryl entra alors dans le salon et recula de plusieurs pas aussitôt, choquée par ce qu'elle venait de voir. La blonde avait vu le corps de sa mère tomber par terre, les yeux ouverts regardant vers la chambre de sa fille, du sang coulant de sa tête, des hématomes sur plusieurs parties du corps. Elle ne bougeait pas. Elle ne bougeait plus. La jeune fille se rua alors vers le corps de sa mère en hurlant, en suppliant sa mère de lui répondre, en priant intérieurement qu'elle était évanouie. Mais elle n'était pas évanouie. Son beau père regardait la scène, insensible. L'adolescente faisait tout ce qu'elle pouvait pour que sa mère reprenne ses esprits mais rien n'y faisait. Elle n'avait plus de pouls, son coeur ne battait plus. Meryl pleura à chaudes larmes, prenant la tête de sa mère pour la rapprocher d'elle. La personne qu'elle aimait le plus venait de mourir, là, devant elle. A cause de lui. Son regard croisa celui de son beau père et la colère prenait le pas sur la peur et la tristesse. C'était lui qui avait pris sa mère, il avait un objet dans la main. Et quand Meryl regarda l'objet en question, ensanglanté, il le lacha comme pour dire qu'il n'avait pas fait ça, qu'il n'était pas responsable. La blonde fit allonger sa mère sur le sol avant de se lever et se diriger vers son beau père, la ferreur grondant en elle. Tu l'as tuée répéta-t-elle frénétiquement. Elle attrapa son bras et le serra comme si elle voulait le broyer sur place, tout en le regardant dans les yeux. Son beau père essayait de se dégager, sans grande conviction, mais la petite tenait bien trop fermement son bras.
Je veux qu'il meure.
Meryl voulait qu'il parte. Il ne méritait pas de vivre, pas après ce qu'il venait de faire. Elle voulait aspirer toute l'essence qu'il avait en lui, si elle le pouvait. Elle voulait ne plus voir une étincelle de vie dans ces yeux. Ce qui se passait était tout autre et Meryl s'en contrefichait. Son beau père le remarqua bien avant elle. Il avait l'impression de devenir de plus en plus faible. Sa peau palissait à vue d'oeil. Meryl le fixait dans les yeux, voulant le voir céder à la panique, elle n'était pas conscience de ce qu'elle faisait. En réalité, elle était en train d'aspirer toute l'eau que son corps contenait, mais elle ne le savait pas, n'ayant pas découvert ce qui la rendait si différente des autres.
Je veux que tu meures.
Ses yeux commençaient à se fermer, pris d'un malaise. Meryl continuait à le fixer puis baissa ses yeux sur son corps, qui commençait à plus ressembler à celui d'une momie qu'un humain. Mais qu'avait-elle fait ? Mais qu'est ce que j'ai fais ? La blonde lâcha le bras de son beau père, écarquilla les yeux, puis baissa le regard sur ses propres mains. Elle leva la main droite et observa une sphère d'eau qui était comme suspendue à sa main. C'était l'eau du corps de son beau père qu'elle avait aspirée, sans s'en rendre compte. Elle se mit à paniquer. Tant de questions se bousculaient. Elle lâcha cette sphère sur le corps de son beau père et partit s'enfermer dans sa chambre avec le téléphone pour appeler la police, tremblante. Meryl garda pour elle cette petite altercation avec son beau père, ayant peur des représailles. On allait la prendre pour une folle si elle racontait ça. La police arriva rapidement, trouvant ainsi la femme morte, le beau père dans les nuages et l'enfant enfermée dans sa chambre.
A la suite de cela, Meryl fut envoyée à New York chez de la famille éloignée et son beau père fut accusé du meurtre de sa femme. La blonde ne savait pas et ne sait toujours pas quel sort il lui a été réservé. A-t-il été condamné ou acquitté ? Elle l'ignorait. Même aujourd'hui, elle ne veut pas savoir, ayant peur de l'information en elle même. En réalité, il a été condamné et finira sa misérable vie en prison.

New York City. Après son géniteur, c'était son beau père qui trahissait sa mère. Non, elle n'avait pas eu de chance et aujourd'hui, elle était dans les bras de Morphée et veillait sur sa fille. Cela faisait déjà deux mois que Meryl vivait chez sa tante et elle savait très bien qu'elle n'allait pas rester longtemps. Sa tante l'avait bien prévenue. Elle fut envoyée dans un orphelinat peu après. Au fond, c'était peut être mieux ainsi. Elle a toujours été seule avec sa mère, alors elle pouvait vivre seule. Encore une fois, elle ne tenta pas de se mêler aux autres, s'enfermant dans sa petite chambre avec ses livres. Sa mère lui manquait horriblement et elle ne pouvait pas la voir. En effet, après la conclusion de l'affaire, la tante de Meryl avait été appelée par les policiers pour savoir ce qu'il fallait faire du corps. La blonde demanda à ce que sa mère soit incinérée et qu'elle puisse avoir les cendres. Et elle les avait eu, elle avait même eu le droit de les amener à l'orphelinat, à condition de les disperser un moment ou à un autre. Meryl ne voulait pas s'en séparer, pas tout de suite. Alors elle les avaient cachées, très bien d'ailleurs, pour faire croire qu'elle avait rempli sa part du marché. Elle n'avait aucunement l'intention de disperser les cendres de sa mère dans un tel lieu, elle devait y réfléchir. Ce n'était pas une décision qui se prenait en un jour, c'était évident.

Les années se succédèrent dans cet orphelinat et Meryl essayait, une fois la nuit tombée, de réitérer ce qu'elle avait fait à son beau père. Elle ne savait pas ce qu'elle avait fait. Elle n'arrivait pas à mettre un mot sur ce phénomène. La blonde avait touché une plante, un soir, et après quelques dizaines de secondes, elle était devenue aussi sèche qu'un bout de bois. Elle cherchait dans les livres pourquoi elle arrivait à faire ça. Et au fur et à mesure, elle essayait de maîtriser cette capacité, ce pouvoir ? Elle le devait, elle ne pouvait pas se permettre de faire des victimes inutiles à cause de la colère et la rage. Mais au fil du temps, elle se découvrait. Elle découvrait à quel point elle était différente des autres. Elle arrivait à faire des choses que personne à sa connaissance ne pouvait faire. Ça la rendait spéciale et peu importe si c'était vrai ou non.

Le jour de ses dix-huit ans, elle prit le peu d'affaire qu'elle avait ainsi que les cendres de sa mère et partit de l'orphelinat. On dirait communément qu'elle a pris ses cliques et ses claques. Depuis ce jour là, elle vit dans la rue ou plutôt elle survit. Grâce à ses pouvoirs, elle pouvait survivre. Meryl avait toujours sa capuche sur sa tête même s'il ne pleuvait pas. Les jours défilaient et la jeune fille maîtrisait de plus en plus son pouvoir tout en survivant dans les rues de New York City. Après trois ans dans les rues de New York, elle était toujours en vie. Vous vous demandez peut être ce qu'elle a fait des cendres de sa mère ? Meryl les a enfin dispersées, le jour du décès de sa mère cinq ans plus tard, sur le toit d'un immeuble abandonné dans le Bronx. Elle ne l'oublierait jamais, et même décédée, elle restait la personne qu'elle aimait le plus.




wildbeast.
PRÉNOM : inconnu au bataillon. ÂGE : bientôt dix neuf ans (très très bientôt héhé). PAYS : france. COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? : What a Face. QUELLES EN SONT TES IMPRESSIONS ? : que du love    . QUELQUE CHOSE A AMÉLIORER SELON TOI ? : pour l'instant, non ? PRÉSENCE : je peux passer chaque soir, mais en période scolaire, je ne peux rp que le week end. TON NIVEAU DE RP ? : cinquième année, et mon niveau est misérable.  UN DERNIER MOT ? : bah bloup c'cool. What a Face


Dernière édition par Meryl Rivers le Dim 9 Aoû - 23:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar




JUKEBOX : HOLLYSIZthe light
DOUBLON : The New Green Goblin&Ghoul.
CRÉDITS : FOREVERTRY † (avatar) + tumblr (gifs).
CÉLÉBRITÉ : Tyler G. Posey.
PSEUDO : Systran.
COULEUR RP : #cc0000
BALLES TIRÉES : 15
DOLLARS : 36159
NAISSANCE : 09/01/2002
INSCRIPTION : 06/08/2015
ÂGE IRL : 15

ÂGE DU PERSONNAGE : Vingt-quatre ans.
NOM DE CODE : Ghost.
GROUPE : Independants.
AFFILIATION : /
STATUT CIVIL : Semble peu intéressé.
RACE : Mutant, même s'il se considère comme un fantôme.
JOB : Vagabond, voleur.
HUMEUR : Nostalgique.

so hot.:
 




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: › to the devil with false modesty. (rivers)   Dim 9 Aoû - 22:52

Bonne chance pour ta fiche !


MERYYYL !! Heureuse de te revoir parmi nous. Bienvenue par icii ! (est-ce que j'ai le droit à un bisou comme ça ? /POUTRE/)

Dès lorsque tu as postée ta fiche dans cette partie, tu as 7 jours pour la terminer. Tu peux bien évidemment venir nous voir si tu as la moindre question, quelle qu'elle soit, nous sommes là pour ça. Bien sûr, si l'IRL t'empêche de remplir ta fiche dans le temps donné, tu peux nous demander un délai, sachant que celui-ci ne va qu'à une semaine maximum. Et enfin, nous avons hâte que ce personnage choisit te soit habilité pour que tu puisses t'amuser avec nous sur le forum !

Bonne chance !

_________________

Revenir en haut Aller en bas

avatar




JUKEBOX : homeless, marine kaye.
CRÉDITS : wildbeast.(avatar) + tumblr(gifs) mad love.(sign)
CÉLÉBRITÉ : chloe grace moretz.
PSEUDO : wildbeast.
COULEUR RP : #FF7A95
BALLES TIRÉES : 25
DOLLARS : 36047
NAISSANCE : 22/08/1996
INSCRIPTION : 09/08/2015
ÂGE IRL : 20

ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-et-un ans.
NOM DE CODE : palmyr.
GROUPE : mutants.
AFFILIATION : mutante indépendante.
STATUT CIVIL : célibatante.
RACE : mutante.
JOB : sdf à temps plein, cireur de chaussures, voleuse, vendeuse d'informations à des journalistes.
HUMEUR : très calme.

BADASS GIRL, BITCH.


les temps sont durs, oui.

i didn't see that coming:
 




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: › to the devil with false modesty. (rivers)   Dim 9 Aoû - 22:55

merciiiiii. (si t'es gentil, bien sûr que t'en auras un. )

_________________

I HATE YOU. DON'T LEAVE ME.
sans cesse à mes côtés s'agite le démon, il nage autour de moi comme un air impalpable, je l'avale et le sens qui brûle mon poumon. et l'emplit d'un désir éternel et coupable.
Revenir en haut Aller en bas

avatar




JUKEBOX : one woman army ✰ porcelain black
DOUBLON : lysandra nora crawley + wanda marya maximoff + james buchanan barnes.
CRÉDITS : another.pan (avatar) + tumblr (gifs) + howl. (signa).
CÉLÉBRITÉ : emilia clarke.
PSEUDO : howl.
COULEUR RP : #cc3333.
BALLES TIRÉES : 60
DOLLARS : 36300
NAISSANCE : 18/12/1998
INSCRIPTION : 06/08/2015
ÂGE IRL : 18

ÂGE DU PERSONNAGE : quatre-vingt-neuf ans. la vingtaine en apparence.
NOM DE CODE : spider-woman.
GROUPE : heroes.
AFFILIATION : aucune ; indépendante, anciennement shield & hydra.
STATUT CIVIL : célibataire.
RACE : humaine génétiquement modifiée.
JOB : justicière indépendante n'exerçant aucune profession civile particulière, ancienne agent double du shield & de l'hydra, ancienne détective privée.
HUMEUR : curieuse.


présentationfiche de liensfiche de topicsthe bad, the gooda grim fate



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: › to the devil with false modesty. (rivers)   Dim 9 Aoû - 23:01

hbefyugbzeufygbzejf, MERYYYYYYYYYYL !

ravie de te revoir parmi nous, sweetie ! et bonne chance pour ta fiche !

_________________



- i'm a one woman army -

#teamneutre
Revenir en haut Aller en bas

avatar




CRÉDITS : LSD Art. Wild Beast.
CÉLÉBRITÉ : Aaron Taylor-Johnson.
PSEUDO : LSD Art.
COULEUR RP : Darkblue.
BALLES TIRÉES : 38
DOLLARS : 36996
NAISSANCE : 02/09/1994
INSCRIPTION : 22/07/2015
ÂGE IRL : 22

ÂGE DU PERSONNAGE : 23 ans.
NOM DE CODE : Quicksilver.
GROUPE : Heroes.
AFFILIATION : Avengers.
STATUT CIVIL : Célibataire.
RACE : Optimisé.
JOB : Humains.





soulmate:
 


Team Captain:
 




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: › to the devil with false modesty. (rivers)   Dim 9 Aoû - 23:15

MERYL MA MERYL

_________________

the maximoff twins
the same smile every day, the twins calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡)
Revenir en haut Aller en bas

avatar




JUKEBOX : homeless, marine kaye.
CRÉDITS : wildbeast.(avatar) + tumblr(gifs) mad love.(sign)
CÉLÉBRITÉ : chloe grace moretz.
PSEUDO : wildbeast.
COULEUR RP : #FF7A95
BALLES TIRÉES : 25
DOLLARS : 36047
NAISSANCE : 22/08/1996
INSCRIPTION : 09/08/2015
ÂGE IRL : 20

ÂGE DU PERSONNAGE : vingt-et-un ans.
NOM DE CODE : palmyr.
GROUPE : mutants.
AFFILIATION : mutante indépendante.
STATUT CIVIL : célibatante.
RACE : mutante.
JOB : sdf à temps plein, cireur de chaussures, voleuse, vendeuse d'informations à des journalistes.
HUMEUR : très calme.

BADASS GIRL, BITCH.


les temps sont durs, oui.

i didn't see that coming:
 




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: › to the devil with false modesty. (rivers)   Dim 9 Aoû - 23:27

jessica, merci ma belleeeeeee. ravie d'être revenue too.
pietrou, pietroooou, mon pietrouuuuuu.
Revenir en haut Aller en bas

avatar




JUKEBOX : one woman army ✰ porcelain black
DOUBLON : lysandra nora crawley + wanda marya maximoff + james buchanan barnes.
CRÉDITS : another.pan (avatar) + tumblr (gifs) + howl. (signa).
CÉLÉBRITÉ : emilia clarke.
PSEUDO : howl.
COULEUR RP : #cc3333.
BALLES TIRÉES : 60
DOLLARS : 36300
NAISSANCE : 18/12/1998
INSCRIPTION : 06/08/2015
ÂGE IRL : 18

ÂGE DU PERSONNAGE : quatre-vingt-neuf ans. la vingtaine en apparence.
NOM DE CODE : spider-woman.
GROUPE : heroes.
AFFILIATION : aucune ; indépendante, anciennement shield & hydra.
STATUT CIVIL : célibataire.
RACE : humaine génétiquement modifiée.
JOB : justicière indépendante n'exerçant aucune profession civile particulière, ancienne agent double du shield & de l'hydra, ancienne détective privée.
HUMEUR : curieuse.


présentationfiche de liensfiche de topicsthe bad, the gooda grim fate



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: › to the devil with false modesty. (rivers)   Lun 10 Aoû - 0:24

Bienvenue dans la famille !


boon bah, tu connais la maison hein.

Le staff n'a rien à redire sur ta fiche, tu es donc validé ! Et puis tu as vu, on s'affiche rien que pour toi à cette occasion.

C'est bien, mais que faire maintenant ?
Eh bien, tu dois obligatoirement aller te recenser partout, sauf si ton personnage provient déjà de l'Univers Marvel et qu'il est donc inscrit. L'on peut avoir commis des oublis, vérifie bien et ne zappe surtout pas cette partie !

Tu peux ensuite aller faire ta fiche de liens, ta fiche de RP et même faire plusieurs demandes ! Et puis, bien entendu, commencer à jouer à travers les différents forums proposés !

Nous te conseillons également d'aller te renseigner sur l'intrigue n°1 qui a joué un rôle important sur le forum.

Nous te souhaitons un bon jeu ici, en espérant que tu te plairas au maximum ! Have fun ♥

_________________



- i'm a one woman army -

#teamneutre
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: › to the devil with false modesty. (rivers)   

Revenir en haut Aller en bas
 

› to the devil with false modesty. (rivers)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Stray Little Devil
» Une histoire délire by ChaosLink,Devil-Yukiyo,Mana&ADMIN
» Modesty Blaise
» Devil's food Cake
» devil beside you

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
age of heroes. :: Identification :: let me introduce myself :: Cartes acceptées-