AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Les postes vacants sont à privilégier !


Partagez | .
 

 I'll be right here. ~ Bucky ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


membre du mois.




JUKEBOX : She Wolf ~ Madilyn Bailey ○ Monster ~ Imagine Dragons ○ Dark Side ~ Kelly Clarkson ○ Black Sheep ~ Gin Wigmore ○ Invincible ~ Hedley ○ If Everyone Cared ~ Nickelback
DOUBLON : Peter B. Parker + Faith
CRÉDITS : howl. ○ tumblr ○ Alex
CÉLÉBRITÉ : Holland Roden
COULEUR RP : Aucune
BALLES TIRÉES : 67
DOLLARS : 41371
INSCRIPTION : 17/07/2015
Alex
ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans.
NOM DE CODE : Werewolf.
GROUPE : Mutant.
AFFILIATION : Avengers.
STATUT CIVIL : Célibataire. Enfin ça, c'était avant Bucky. ♥
RACE : Mutante.
JOB : Serveuse dans un restaurant.
HUMEUR : Crois-moi tu ne veux pas savoir.
« Someday I'll find you. »

Prison gates won't open up for me. On these hands and knees I'm crawlin'. Oh, I reach for you. Well I'm terrified of these four walls. These iron bars can't hold my soul in. All I need is you. Come please I'm callin'. And all I scream for you. Hurry I'm fallin', I'm fallin'.
Show me what it's like to be the last one standing. And teach me wrong from right. And I'll show you what I can be. And say it for me. Say it to me and I'll leave this life behind me. Say it if it's worth saving me.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: I'll be right here. ~ Bucky ♥   Ven 7 Aoû - 18:29

I'll be right here.


Tout ce que j'avais fait après qu'il m'est remercié, c'était de sourire et de lui prendre la main. Je marchais devant lui, tout en sachant que ça ne durerait pas éternellement. Je me disais qu'il finirait un jour par partir. Je n'étais pas idiote. Même si je l'avais cherché, je ne pouvais pas le garder enfermer chez moi pour être certaine qu'il ne s'éloigne plus. Il était maître de ces choix et je ne pouvais pas me comporter de manière égoïste une nouvelle fois. Je savais que, même si je faisais beaucoup pour lui aujourd'hui, je n'attendrais jamais rien en retour. Tout ce que je faisais aujourd'hui, c'était parce que j'en avais envie, non pas parce qu'il me l'avait demandé.

Seul le bruit de la rue brisait le silence qui s'était installé depuis que je l'emmenais jusqu'à chez-moi. Je ne lui avais rien dit, préférant me poser des questions sur ce qu'il se passerait peut-être plus tard. Non, je ne fermerais jamais à clé l'appartement lorsque je sortirais. Il pourra partir à tous moment sans même m'en informer. Il pourrait même jamais revenir, je ne lui en voudrais pas. Il m'avait promis qu'il ne partirait plus, j'avais envie d'y croire et je me disais que je pouvais lui faire confiance.

Je finis par m'arrêter devant le bâtiment tout en lui lâchant sa main. Ça se voyait déjà que je ne vivais pas dans le grand luxe, et je ne parlais pas de l'appartement dans lequel j'habitais. Si l'immeuble semblait ancien et délabré, ce n'était rien comparé à l'intérieur. L'ascenseur ne marchait plus depuis des années, et des tags étaient présents partout sur les murs. Je finis par ouvrir la porte et le laissais entrer. Le digicode présent à côté de la porte ne fonctionnait plus et la porte s'ouvrait s'en qu'on en est besoin. C'était assez désolant, mais c'est ici que ma vie à New York City avait commencé. Et c'était le seul endroit où je pouvais oublier les Avengers et la vie sans toutes ses complications. C'était mon repère. C'était chez moi.

« J'habite au dernier étage et... Comme tu peux le voir, l'ascenseur ne marche plus. »

Je lui avais adressé un léger sourire, comme si j'étais désolée. En fait, je n'y pouvais rien, mais je ne lui offrais pas non plus le grand luxe. De plus, j'habitais au sixième étage, ce qui était fatiguant lorsqu'il fallait porter les courses jusqu'en haut. J'avais commencé à monter quand je m'étais soudainement arrêtée.

« Au fait. Ne fais pas attention à mon voisin. Je crois qu'il est en manque d'amour. »

J'avais légèrement ri avant de continuer de monter. C'est vrai que mon voisin était agaçant à draguer toutes les filles qui passaient, mais on s'y faisait avec le temps. Après tout, il n'était pas si méchant que ça, il était juste parfois agaçant. Enfin, je préférais prévenir si tout d'un coup monsieur changeait de bord, ce qui m'étonnerait d'ailleurs. Mais avec lui, on ne sait jamais. Nous avions fini par arriver devant ma porte d'entrée et après avoir ouvert la porte, je le laissais entrer en premier dans l'appartement.

« Ce n'est pas très grand, mais c'est chez moi. »

Effectivement, le salon était assez petit la cuisine donnait directement sur ce dernier. Juste une petite table avec deux chaises était installée près de la fenêtre juste à côté de la cuisine. Le lui montrais aussi la porte de la salle de bains qui contenait les toilettes, ce que je ne trouvais plus très pratique maintenant que l'on était deux dans l'appartement et la chambre qui était la porte juste à côté de celle de la salle de bains. Je lui précisais que j'insistais pour qu'il dorme dans la chambre et que je prenais le canapé. Je m'en fichais un peu en fait. Tant qu'il allait bien. Ensuite, j'avais fouillé dans le tiroir du meuble se trouvant juste à côté de ma porte d'entrée et en sorti de clés.

« Ce sont les doubles, je te les pose sur le meuble. Tu veux quelque chose à manger où à boire ? Enfin, si tu veux quelque chose, sers-toi. Tu es ici chez toi. »

Oui, j'étais sérieuse. Il pouvait partir et revenir quand il voulait, la porte était toujours ouverte. De plus, les doubles des clés étaient réellement pour lui. Je ne comptais pas les reprendre. Je préférais savoir qu'il pouvait revenir à tous moment que de ne pas savoir où il se trouvait et reprendre les recherches. C'est alors que je repensais à Steve. Lui, il était toujours en train cherché Bucky alors que ce dernier se trouvait chez moi.

« Et qu'est-ce que tu comptes faire pour Steve ? Je veux dire, tu comptes aller le voir ? Tu es son meilleur ami et il se demande où est-ce que tu es passé. »

En tout cas, j'espère que Bucky savait que je ne dirais pas à Steve qu'il était chez moi s'il n'avait pas en vie de le revoir tout de suite. Je préférais faire semblant de ne rien savoir que de le trahir en allant tout raconter. Je préférais rester silencieuse que de faire n'importe quoi.


- crooner curves

_________________

she wolf
I felt like a deer in love lights. You loved me and I froze in time. Hungry for that flesh of mine awoohoe. But I can't compete with the she wolf, who has brought me to my knees. What do you see in those yellow eyes. Cause I'm falling to pieces.

Revenir en haut Aller en bas

avatar


red star ☆




JUKEBOX : seven nation army ✰ the glitch mob
DOUBLON : lysandra nora crawley + wanda marya maximoff + jessica miriam drew.
CRÉDITS : romanova (avatar) + tumblr (gifs) + howl. (signa)
CÉLÉBRITÉ : sebastian stan.
PSEUDO : howl.
COULEUR RP : #cc3333.
BALLES TIRÉES : 53
DOLLARS : 41285
NAISSANCE : 18/12/1998
INSCRIPTION : 18/07/2015
ÂGE IRL : 18

ÂGE DU PERSONNAGE : frôle le siècle.
NOM DE CODE : the winter soldier.
GROUPE : independants.
AFFILIATION : aucune ; anciennement hydra.
STATUT CIVIL : en couple avec alexandra.
RACE : humain génétiquement modifié.
JOB : ancien instrument d'hydra, ancien membre de l'armée américaine.
HUMEUR : massacrante.



see my face.


beasts in cage.

(♥️) Alexandra
(++) Steve
(+)
(=)
(?) Gwen
(-)
(--) Christopher
(X) HYDRA



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I'll be right here. ~ Bucky ♥   Dim 9 Aoû - 15:02


right here.
bucky ∞ alex

Guidé par Alexandra, Bucky ne disait plus un mot. Serrant doucement la main de la rousse, il avançait d’un pas qui se voulait légèrement hésitant. Fronçant les sourcils, il détournait le regard pour observer les alentours. Ca y est, ils l’avaient pris ce passage piéton. Et cette situation était des plus gênantes. Il fallait dire que ce n’était pas tous les jours qu’une jolie jeune femme venait à son encontre et finisse par lui proposer de l’héberger. Certes, une jolie jeune femme qu’il connaissait mais malgré tout. Bucky avait tout fait pour veiller à paraître petit dans ce tout nouveau monde depuis la dissolution d’HYDRA et le relâchement de l’arme dans la nature. Et voilà que maintenant, on voulait l’accepter tel qu’il était et on voulait lui redonner une identité, une raison de vivre.

Ce qui n’était pas plus mal pour lui d’ailleurs. Combien de fois avait-il cherché un nouveau but dans sa vie ? Un nombre incalculable. Et, aujourd’hui, on lui offrait l’opportunité de refaire sa vie. Il ne pouvait être plus que reconnaissant envers cette demoiselle. De plus, il espérait qu’en passant du temps avec elle, les souvenirs qu’ils ont en commun et qui dataient de plusieurs années déjà lui reviendraient. Il était bien beau de lui expliquer la situation, mais meilleur de s’en souvenir. Il avait été là en cet instant, et on lui racontait ce dernier comme une simple anecdote. Et pourtant, il avait été là. Peut-être pas complètement, puisque s’il ne s’en souvenait pas cela voulait probablement dire qu’il avait subi un lavage de cerveau peu après, comme il en avait l’habitude à chaque fin de ses missions.

A nouveau, le temps s’échappait de son emprise et voilà qu’en un battement de cils, ils se retrouvèrent face à un petit bâtiment – d’ailleurs qualifié de « petit » au vu de la taille des autres buildings de la vie – qui s’avéra être l’appartement d’Alexandra. Il suivit cette dernière jusqu’à l’intérieur. « J'habite au dernier étage et... Comme tu peux le voir, l'ascenseur ne marche plus. » Bucky eut un petit sourire en coin. Il en avait vu des vertes et des pas mûres tout au long de sa vie, des choses bien pires que de monter jusqu’au dernier étage d’une amie. « Ce n’est pas un problème. » Alors qu’elle commençait à grimper, il la suivit. Que pouvait-il faire de mieux de toute façon ? Sauf qu’elle s’arrêta à nouveau.

« Au fait. Ne fais pas attention à mon voisin. Je crois qu'il est en manque d'amour. » Des paroles qui eurent le don de tirer à Bucky un léger rire à son tour. Voilà bien longtemps qu’il n’avait pas rigolé. C’était vraiment à croire que ses manières d’autrefois, de sa « première vie », commençaient à lui revenir, à reprendre une place certaine dans sa personnalité. Leur marche reprit, jusqu’à ce fameux dernier étage, où ils traversèrent le couloir pour arriver devant une énième porte, qu’Alexandra ouvrit. « Ce n'est pas très grand, mais c'est chez moi. » Entrant, le regard curieux de Bucky fit les alentours alors qu’il avançait doucement à travers l’immense pièce.

Il laissa à nouveau la rouquine le guider à travers son chez-elle. Bucky aurait bien précisé, lorsqu’elle s’était décidée à dormir sur le canapé et lui dans le lit, que le salon aurait fait une chambre parfaite pour lui. On ne peut pas dire qu’il avait été habitué au luxe ces dernières décennies. Et dormir sur quelque chose de mou, de confortable allait le gêner plus qu’autre chose lorsqu’il repensait à la façon dont il avait été traité auparavant. Alors qu’ils revenaient dans le salon, Alexandra fouilla dans un tiroir et en ressortit des clés. « Ce sont les doubles, je te les pose sur le meuble. Tu veux quelque chose à manger ou à boire ? Enfin, si tu veux quelque chose, sers-toi. Tu es ici chez toi. » Il fronça les sourcils, quelque peu mal à l’aise.

Chez lui ? Cette pensée lui semblait bien étrange. Soit, il jouerait le jeu si cela était aussi important pour Alexandra. Mais il insisterait pour dormir sur le canapé. Ou par terre, si vraiment il n’arrivait pas à se sentir à son aise sur un matelas. Une pensée lui vint à l’esprit. Inviter un « inconnu » chez soi, lui donner les doubles … cela se fait avec la confiance. Et Alexandra lui faisait confiance à ce point ? Certes, il était loin d’avoir de mauvaises intentions, autant envers son égard qu’envers celui de tous les autres, mais elle ne savait exactement ce que Bucky avait enduré ces derniers temps. Mais elle lui faisait malgré tout confiance ? Était-ce à cause de ces souvenirs oubliés, et qu’ils avaient en commun ?

« Non, merci. » Déclina Bucky. Soufflant légèrement, il se permit de s’asseoir, pensif. Il lui fallait assimiler tout cela, maintenant. Le soldat ne pouvait pas nier qu’il allait vivre un temps ici. Et qui sait qui était réellement Alexandra. Certes, il lui semblait la connaître, cependant ce n’était pas totalement le cas. Il parierait n’importe quoi que, elle, se trouvait bien informée au sujet de lui, encore plus si elle fréquentait Steve Rogers. Passant une main sur son cou, il redressa ensuite son regard vers la rousse et émit un petit sourire. « Merci pour tout ce que tu fais, Alexandra. C’est vraiment adorable. Personne auparavant n’avait agi comme cela pour moi. Sauf … »

Lui. Justement. L’homme du pont, Steven. Il s’arrêta là. Bucky commença déjà à réfléchir à la façon dont il pourrait remercier Alexandra. Aucune de ces façons ne serait à la hauteur, mais il voulait donner sa part. Pour les tâches ménagères ? Les courses, tout ça ? Disons, lui rendre la vie plus facile. Et remballer son voisin si jamais besoin était. Ses pensées furent coupées alors que le sujet de Steve revint sur le tapis. « Et qu'est-ce que tu comptes faire pour Steve ? Je veux dire, tu comptes aller le voir ? Tu es son meilleur ami et il se demande où est-ce que tu es passé. » Il lâcha un nouveau soupire. Son meilleur ami ? Dans cette autre vie oui.

Mais Bucky doutait fortement que lui et Steve reprendraient leur amitié sans nier le passé. Ce dernier était impossible à effacer, pour le plus grand malheur des deux. « Je n’en sais rien encore. » Il haussa les épaules pour appuyer ses propos. « Je pense lui rendre visite, oui. Mais je doute que ce soit pour maintenant. » Il avait tout le temps de réfléchir, après tout. Souhaitant changer de sujet, il releva son regard vide qui s’était baissé lorsqu’il était en train de lui répondre et esquissa un petit sourire amusé. « J’insiste pour rester dans le canapé. Je ne veux pas te déranger plus que je ne l’ai déjà fait. Cela m’ira très bien. »

_________________



.whothehellisbucky.
but i knew him.

“ You're my friend. Or my mission, I don't know anymore. But all I know is : I have to finish it. Because I'm with you 'till the end of the Line. Ghost Stories. Who will save us now ? ” ♡ howl.



#teamcaptainamerica
Revenir en haut Aller en bas

avatar


membre du mois.




JUKEBOX : She Wolf ~ Madilyn Bailey ○ Monster ~ Imagine Dragons ○ Dark Side ~ Kelly Clarkson ○ Black Sheep ~ Gin Wigmore ○ Invincible ~ Hedley ○ If Everyone Cared ~ Nickelback
DOUBLON : Peter B. Parker + Faith
CRÉDITS : howl. ○ tumblr ○ Alex
CÉLÉBRITÉ : Holland Roden
COULEUR RP : Aucune
BALLES TIRÉES : 67
DOLLARS : 41371
INSCRIPTION : 17/07/2015
Alex
ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans.
NOM DE CODE : Werewolf.
GROUPE : Mutant.
AFFILIATION : Avengers.
STATUT CIVIL : Célibataire. Enfin ça, c'était avant Bucky. ♥
RACE : Mutante.
JOB : Serveuse dans un restaurant.
HUMEUR : Crois-moi tu ne veux pas savoir.
« Someday I'll find you. »

Prison gates won't open up for me. On these hands and knees I'm crawlin'. Oh, I reach for you. Well I'm terrified of these four walls. These iron bars can't hold my soul in. All I need is you. Come please I'm callin'. And all I scream for you. Hurry I'm fallin', I'm fallin'.
Show me what it's like to be the last one standing. And teach me wrong from right. And I'll show you what I can be. And say it for me. Say it to me and I'll leave this life behind me. Say it if it's worth saving me.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I'll be right here. ~ Bucky ♥   Lun 10 Aoû - 4:02

I'll be right here.


C'était bien la première fois que je ramenais quelqu'un chez moi, et même que je logeais quelqu'un. Mais je ne prenais pas ça comme une obligation, bien au contraire. Je préférais savoir qu'il était chez moi que livré à lui-même je ne sais où dans la rue. Oui, je préférais savoir Bucky chez moi que le perdre de nouveau de vue. Ici, je savais qu'il ne manquerait peut-être de rien, je savais ce qu'il devenait et j'étais rassurée de savoir qu'il allait bien. C'était l'essentiel, savoir comment il allait. Le reste m'importait peu. J'avais toujours vu l'homme avant l'arme d'HYDRA. Il était quelqu'un, pas une machine de guerre que l'on pouvait utiliser comme on voulait. Oui, avant tout, c'était une personne, un être humain.

Je lui accordais toute ma confiance, car j'avais envie de croire en lui. Non, je croyais en lui. Et j'avais du mal à croire qu'il m'avait suivi alors que je l'avais abandonné une fois. Que je l'avais laissé derrière moi pour sauver ma propre vie. Et j'avais été bien décidé à ne pas le laisser seul cette fois. Et je n'attendais rien en retour. Je ne voulais rien en retour. Disons que c'était une manière pour moi de m'excuser de la dernière fois. Je lui laissais le double des clés, mais je lui précisais qu'il était chez lui dans cet appartement. Et c'était parfaitement le cas. Il pouvait rester aussi longtemps qu'il voulait, prendre les doubles des clés et revenir après, je n'aurais pas bougé. S'il fallait que je passe ma vie à attendre qu'il revienne si jamais il partait, je le ferais.

« Merci pour tout ce que tu fais, Alexandra. C'est vraiment adorable. Personne auparavant n'avait agi comme cela pour moi. Sauf … »

Je lui adressais un léger sourire tout en me demandant s'il finirait par dire que Steven Rogers avait toujours été là pour lui. Mais il s'arrêta là et je lançais alors le sujet de Steve, lui demandant ce qu'il comptait faire. Par la même occasion, je m'étais sortie une canette de Coca-Cola avant d'aller m'asseoir à côté de lui. Il me disait qu'il ne savait pas encore ce qu'il comptait faire. Fronçant les sourcils tout en buvant un peu, je l'observais du coin de l’œil. Je remarquais qu'il avait baissé le regard et je compris très vite que le sujet Steve ne serait pas à remettre sur le tapis. Je posais ma canette sur la petite table tout en me demandant ce qu'il se passerait si Steve et lui se revoyaient. Pour le coup, tout un tas de scénarios se déroulèrent dans ma tête. Mais aucun n'était digne d'un grand film ni digne de se réaliser.

« J'insiste pour reste dans le canapé. Je ne veux pas te déranger plus que je ne l'ai déjà fait. Cela m'ira très bien. »

Je souriais un peu bêtement avant de lâcher un léger rire. S'il logeait chez moi, il était hors de question que je le laisse dormir sur le canapé. Et dire que n'importe qui se bâterait pour le lit. Et bien pas nous. Nous, ce que l'on voulait, c'était la place sur le canapé et laissé le lit à l'autre. Je tournais ma tête vers lui et essayais de prendre l'air le plus sérieux possible.

« De un, tu ne me déranges pas, mais alors, pas du tout. De deux, j'ai dit que je dormirais sur le canapé et ce n'est pas discutable. De trois, le canapé me va très bien à moi aussi et ça m'évitera de te déranger quand je sortirais pour aller travailler. De quatre, si on doit se déclarer la guerre pour cette place, je ferais en sorte de la gagner. »

J'avais ri. Quand je parlais de guerre, c'était plus du genre à faire des feintes, comme attendre qu'il soit dans la salle de bains et me coucher sur le canapé avant lui. Ou alors, lui lancé des oreillers dans la figure pour l'empêcher de dormir et lui répéter que je voulais dormir sur le canapé. Quoi que, la dernière option était assez risquée, car, soit ça risquerait de l'énerver, soit on risquait de ne pas dormir de la nuit et se balancer des coussins à la tête toute la nuit. En tout cas, mon air sérieux était passé à la trappe à partir du moment où je lui avais parlé de la guerre pour la place sur le canapé.

C'est à ce moment que je me mis à réfléchir. Il y a quelques heures, il ne savait même pas qui j'étais et me confondant même avec ma grand-mère. De plus, l'inconnue que j'étais à ce moment-là lui avait proposé de venir s'installer dans son appartement. Il ne savait rien de moi, ni même s'il pouvait réellement me faire confiance. Qu'est-ce qui lui disait que je ne mentais pas sur toute la ligne ? Qui pourrait lui dire que je n'étais pas un agent d'HYDRA qui lui mentait avant de le trahir. Moi, je savais que je n'étais rien de tout ça, j'étais sincère avec lui, mais il ne connaissait rien de moi. Ou alors, s'en souvenait-il légèrement ? Je ne poserais sûrement jamais la question. En fait, s'il se doutait de quelque chose, il ne m'aurait pas suivi jusqu'ici. Il serait parti et il ne m'aurait certainement pas légèrement serré la main lorsque je l'avais emmené ici.

« Au fait, qu'est-ce que tu comptes faire de tes journées quand je serais partie travailler ? Tu ne vas quand même pas rester sur le canapé pour être sure d'avoir la place le soir ? »

Je lui avais souri, légèrement amusée. En fait, s'il voulait se trouver un travail, j'étais prête à l'aider pour ça. James Buchanan Barnes était officiellement mort, mais pourtant, il était bien vivant. Et il ne pouvait pas vivre caché de la société éternellement. Un jour, il finirait par réintégrer cette société et je comptais bien l'aider, enfin, s'il le voulait. C'est vrai que je faisais beaucoup pour lui, mais pour moi, ce n'était pas grand chose, c'était naturel.

« Ça n'a rien à voir, mais, je crois que je n'ai rien à manger pour ce soir. On se commande une pizza et on regarde un film ? »

En fait, ce n'est pas que je n'avais rien à manger, mais je ne me voyais pas manger de la viande crue devant lui alors que je venais tout juste de le ramener chez moi. Voir le sang de la viande qui n'a pas été cuite couler dans l'assiette n'était pas très appétissant pour les autres. Alors, pour une fois, je ne disais pas non à une bonne pizza. Sans viande, bien évidemment.


- crooner curves

_________________

she wolf
I felt like a deer in love lights. You loved me and I froze in time. Hungry for that flesh of mine awoohoe. But I can't compete with the she wolf, who has brought me to my knees. What do you see in those yellow eyes. Cause I'm falling to pieces.

Revenir en haut Aller en bas

avatar


red star ☆




JUKEBOX : seven nation army ✰ the glitch mob
DOUBLON : lysandra nora crawley + wanda marya maximoff + jessica miriam drew.
CRÉDITS : romanova (avatar) + tumblr (gifs) + howl. (signa)
CÉLÉBRITÉ : sebastian stan.
PSEUDO : howl.
COULEUR RP : #cc3333.
BALLES TIRÉES : 53
DOLLARS : 41285
NAISSANCE : 18/12/1998
INSCRIPTION : 18/07/2015
ÂGE IRL : 18

ÂGE DU PERSONNAGE : frôle le siècle.
NOM DE CODE : the winter soldier.
GROUPE : independants.
AFFILIATION : aucune ; anciennement hydra.
STATUT CIVIL : en couple avec alexandra.
RACE : humain génétiquement modifié.
JOB : ancien instrument d'hydra, ancien membre de l'armée américaine.
HUMEUR : massacrante.



see my face.


beasts in cage.

(♥️) Alexandra
(++) Steve
(+)
(=)
(?) Gwen
(-)
(--) Christopher
(X) HYDRA



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I'll be right here. ~ Bucky ♥   Mar 11 Aoû - 17:54


right here.
bucky ∞ alex


Bucky se demandait bien comment ses retrouvailles avec Steve se dérouleraient. Il s’imaginait mille et un scénarios. S’il n’était pas encore décidé, ce devait sûrement être car il n’était tout simplement pas prêt. Et d’un côté. Que pourrait-il lui dire ? Comment, de quelle façon pourrait-il se présenter à Steven ? Il n’allait pas se ramener face à lui, silencieux, attendant que ce soit lui qui démarre la conversation. Non, il avait besoin de réfléchir. Mais pas pour le moment. Pour l’instant, il allait se dévouer à Alexandra. Chacun son tour. Il sentit par ailleurs la rouquine se poser à côté de lui après qu’elle soit allée chercher de quoi boire. Alors, il s’était tourné vers elle, et avait tout simplement changé de sujet en lui annonçant qu’il insistait pour prendre le canapé, et surtout qu’il ne voulait pas la déranger plus qu’il ne l’avait déjà. « De un, tu ne me déranges pas, mais alors, pas du tout. De deux, j'ai dit que je dormirais sur le canapé et ce n'est pas discutable. De trois, le canapé me va très bien à moi aussi et ça m'évitera de te déranger quand je sortirais pour aller travailler. De quatre, si on doit se déclarer la guerre pour cette place, je ferais en sorte de la gagner. »

Un rire en entraînant un autre, il était clair que ça n’allait pas être partie facile. Et gagner la guerre, hein ? Amusant lorsqu’il se repassait les exploits qu’avaient accomplis Bucky Barnes. La guerre, la véritable, il l’avait gagnée en se donnant corps-et-âme et avait même failli y perdre la vie. Il perdrait celle qui consistait à gagner la place sur le canapé ? Un sourire en coin, il lui répondit sur un ton amusé. « Si tu crois que tu vas la gagner, cette guerre … » Commença-t-il en riant mais sans terminer sa phrase pour la laisser comprendre où il voulait en venir. « Au fait, qu'est-ce que tu comptes faire de tes journées quand je serais partie travailler ? Tu ne vas quand même pas rester sur le canapé pour être sûr d'avoir la place le soir ? » La question qui tue. Bucky eut un petit sourire amusé mais il détourna ensuite le regard pour regarder face à lui. Ça avait été lancé sur le ton de l’humour, mais sa première question était on ne peut plus sérieuse. « Je n’en sais rien non plus. Je pourrais te promettre d’aller chercher du travail. Le seul problème ? C’est que je suis … Mort. » Il s’arrêta un instant. Il n’allait pas prendre un faux nom et reprendre une vie qui n’était pas la sienne sous des papiers déchus. Il haussa ensuite les épaules. « Je vais y réfléchir. » S’il prenait le risque de se lancer dans une vie professionnelle, bien que désormais il n’en voyait l’intérêt, ça ne serait pas avant d’avoir revu Steve.

« Pour l’instant, je vais me concentrer sur un unique objectif. Steve. » Il retourna son visage vers elle. « Et ce que je ferais de mes journées en attendant ? Je vais essayer de t’aider. Je ne sais pas comment, dans les tâches ménagères peut-être. Je te dois bien ça après tout. » Il esquissa un léger sourire. Qui aurait cru que Bucky Barnes, ancien défenseur de l’Amérique officiellement mort au combat, que le Soldat de l’Hiver, ancien mercenaire ou plutôt arme d’HYDRA avec soixante-dix ans d’expérience derrière lui, finirait en petite tenue, un aspirateur dans la main ou à porter les courses jusqu’au dernier étage d’un petit immeuble délabré afin d’aider une ancienne connaissance car cette dernière l’hébergeait puisqu’il n’avait ni maison, ni même plus d’identité ? Lorsqu’on y pensait, cela avait une teinte d’humour et Bucky ne pouvait s’empêcher de sourire à l’idée que lui, ancien soldat, fardeau qu’il avait traîné tout au long de sa vie, allait dans les prochains jours aider dans le ménage jusqu’à ce qu’il réussisse à briser sa timidité et se rendre auprès de son ancien meilleur ami plusieurs mois après et surtout en prenant compte qu’à cette période, Bucky avait été envoyé pour le tuer. « Ça n'a rien à voir, mais, je crois que je n'ai rien à manger pour ce soir. On se commande une pizza et on regarde un film ? » La voix d’Alexandra vint briser les profondes réflexions de Buchanan. Il hocha vivement la tête. « D’accord. Hum … » Devait-il lui demander ce qu’était une pizza et souligner qu’il n’avait jamais vu aucun film ?

_________________



.whothehellisbucky.
but i knew him.

“ You're my friend. Or my mission, I don't know anymore. But all I know is : I have to finish it. Because I'm with you 'till the end of the Line. Ghost Stories. Who will save us now ? ” ♡ howl.



#teamcaptainamerica
Revenir en haut Aller en bas

avatar


membre du mois.




JUKEBOX : She Wolf ~ Madilyn Bailey ○ Monster ~ Imagine Dragons ○ Dark Side ~ Kelly Clarkson ○ Black Sheep ~ Gin Wigmore ○ Invincible ~ Hedley ○ If Everyone Cared ~ Nickelback
DOUBLON : Peter B. Parker + Faith
CRÉDITS : howl. ○ tumblr ○ Alex
CÉLÉBRITÉ : Holland Roden
COULEUR RP : Aucune
BALLES TIRÉES : 67
DOLLARS : 41371
INSCRIPTION : 17/07/2015
Alex
ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans.
NOM DE CODE : Werewolf.
GROUPE : Mutant.
AFFILIATION : Avengers.
STATUT CIVIL : Célibataire. Enfin ça, c'était avant Bucky. ♥
RACE : Mutante.
JOB : Serveuse dans un restaurant.
HUMEUR : Crois-moi tu ne veux pas savoir.
« Someday I'll find you. »

Prison gates won't open up for me. On these hands and knees I'm crawlin'. Oh, I reach for you. Well I'm terrified of these four walls. These iron bars can't hold my soul in. All I need is you. Come please I'm callin'. And all I scream for you. Hurry I'm fallin', I'm fallin'.
Show me what it's like to be the last one standing. And teach me wrong from right. And I'll show you what I can be. And say it for me. Say it to me and I'll leave this life behind me. Say it if it's worth saving me.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I'll be right here. ~ Bucky ♥   Jeu 13 Aoû - 0:17

I'll be right here.


La guerre du canapé était déclarée. Enfin, c'était une façon de parler. Je ne m'imaginais pas me battre avec mes poings pour une place sur le canapé. Non. Mais disons que les coups comme lancer un verre d'eau glacée sur sa tête pour qu'il se lève d'un bon et lui piquer la place, pourquoi pas. Même s'il est vrai que je n'aimerais pas que ça m'arrive. Je crois que je réfléchirais à deux fois avant de lui lancer un verre d'eau glacée dans la figure. En y réfléchissant bien, il avait déjà gagné une guerre, mais pour les pires scénarios pour gagner la place sur le canapé, il allait peut-être perdre cette fois-ci. En tout cas, il pouvait se rassurer d'une chose : il ne risquait pas de mourir.

Cependant, aux yeux de la société actuelle, James Buchanan Barnes était mort. Et il me le rappela lorsque je lui demandais ce qu'il comptait faire de ses journées ou s'il allait chercher un travail. Il avait raison, mais, dans ce monde, rien n'est impossible. Entre les mutants et les surhumains, il n'était pas improbable de voir une personne censée être morte se promener dans les rues. Bucky en était l'exemple même. Mais, pour le moment trouver du travail ou se préoccuper de ce que pensait la société n'était pas son principal objectif. Non. Ce dernier était Steve. Un sourire s'était dessiné sur mes lèvres lorsqu'il m'en avait parlé. Même si je savais que les retrouvailles des deux amis n'étaient pas pour maintenant, il contait le revoir.

« Et ce que je ferais de mes journées en attendant ? Je vais essayer de t'aider. Je ne sais pas comment, dans les tâches ménagères peut-être. Je te dois bien ça après tout. »

Pendant quelques secondes, j'imaginais Bucky avec un tablier autour du cou en train de faire la cuisine, et la seconde d'après, avec un balai ou un aspirateur dans les mains. Cette vision me fit sourire. En vérité, ce n'était pas Bucky que j'imaginais ainsi, mais le Soldat de l'Hiver. Et ça, c'était encore plus amusant. L'arme d'HYDRA avec un balai dans les mains, ce n'était pas quelque chose que l'on aurait pu voir tous les jours. Cependant, je repensais à ce que l'on allait manger ce soir. Et c'est à ce moment que je lui proposais une pizza et un film. C'était tout ce que pouvais trouver de mieux. Je me levais pour sortir le peu de DVD que je possédais.

« Je suppose que tu n'as pas dû regarder beaucoup de films, c'est dernier temps. C'est pour ça que je te laisse choisir le film. »

J'allais ensuite fouiller dans un tiroir de la cuisine, espérant trouver un prospectus de n'importe quelle pizzeria du quartier. Je finis par en trouver un et le posais sur la table avant de retourner m'asseoir tout en attrapant ma canette tout en réfléchissant à la situation. Alors que je rentrais chez moi, je me sentais plus seule que jamais, même si je faisais partie des Avengers. Et maintenant ? Je ne pensais plus du tout la même chose. Maintenant que Bucky était là, j'avais l'impression que ma situation avait bien changée. Mais lui, il en était pratiquement toujours au même point. Même si maintenant il avait un endroit où loger, il n'avait plus d'identité et ça, je ne pouvais rien y changer. Peut-être que Steve aurait une solution, mais je me refusais de lui en parler. Ce n'était pas à moi de lui en parler.

« Au fait. Tu ne me dois absolument rien. Mais si tu veux aider, c'est ton choix. »

J'amenais la canette à mes lèvres afin d'en boire le contenu et la reposais sur la table. Il n'avait pas souvent eu le choix ces dernières années. Sous l'emprise d'HYDRA, il n'avait pas pu vivre sa vie comme il l'entendait. Il était devenu une machine de guerre, mais aussi une machine à tuer. Mais plus maintenant. Il avait enfin le choix. Il pouvait prendre des décisions qu'il n'avait jamais pu prendre auparavant. Enfin, du moins, après sa prétendue mort.

Je souriais alors que je pensais à ce que je lui avais dit lorsque nous nous trouvions à HYDRA. J'aurais dû le détester pour tout ce qu'il avait fait, j'aurais dû avoir peur de lui, et pourtant. J'aurais dû ne jamais lui parler, ni même l'approcher. Mais j'avais vu qu'il n'était pour rien dans toute cette histoire. C'était HYDRA qui tirait les ficelles et je n'avais qu'une seule envie à ce moment-là : les couper.

« Tu ne m'as jamais demandé quoi que ce soit et je n'attends absolument rien en retour. Je te loge parce que j'ai envie de t'aider. Mais surtout... »

Je m'approchais de lui et posais mon front contre le sien tout en le regardant dans les yeux.

« Comme je te l'avais dit une fois. Peut importe qui tu es, je serais toujours là pour toi. »


- crooner curves

_________________

she wolf
I felt like a deer in love lights. You loved me and I froze in time. Hungry for that flesh of mine awoohoe. But I can't compete with the she wolf, who has brought me to my knees. What do you see in those yellow eyes. Cause I'm falling to pieces.

Revenir en haut Aller en bas

avatar


red star ☆




JUKEBOX : seven nation army ✰ the glitch mob
DOUBLON : lysandra nora crawley + wanda marya maximoff + jessica miriam drew.
CRÉDITS : romanova (avatar) + tumblr (gifs) + howl. (signa)
CÉLÉBRITÉ : sebastian stan.
PSEUDO : howl.
COULEUR RP : #cc3333.
BALLES TIRÉES : 53
DOLLARS : 41285
NAISSANCE : 18/12/1998
INSCRIPTION : 18/07/2015
ÂGE IRL : 18

ÂGE DU PERSONNAGE : frôle le siècle.
NOM DE CODE : the winter soldier.
GROUPE : independants.
AFFILIATION : aucune ; anciennement hydra.
STATUT CIVIL : en couple avec alexandra.
RACE : humain génétiquement modifié.
JOB : ancien instrument d'hydra, ancien membre de l'armée américaine.
HUMEUR : massacrante.



see my face.


beasts in cage.

(♥️) Alexandra
(++) Steve
(+)
(=)
(?) Gwen
(-)
(--) Christopher
(X) HYDRA



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I'll be right here. ~ Bucky ♥   Dim 23 Aoû - 23:55


right here.
bucky ∞ alex


« Je suppose que tu n'as pas dû regarder beaucoup de films, c'est dernier temps. C'est pour ça que je te laisse choisir le film. » Et plutôt jamais ? Quelques titres, de vieux titres, ne lui échappaient pas certes. L’une des premières choses qui lui soient revenues à l’esprit par ailleurs. Oui, les premières choses dont Bucky s’était souvenu après soixante-dix ans privé de sa mémoire avaient été les petits détails tels que quelques noms de films, alors qu’à l’époque il avait promis à Steve qu’ils iraient les voir ensemble, mais trop occupés par la guerre ce fut un rencard qui ne se fit pas. Il y avait également quelques détails de son enfance comme quoi tout petit il avait possédé un vieux ballon grisâtre qui avait appartenu à un oncle éloigné. Des petits détails sans importance, en soi.

Mais Bucky n’allait pas proposer un vieux film des années 20 à Alexandra. Quelque chose de plus moderne, qui allait avec cette nouvelle époque, serait plus adéquat. Il souffla. « Quels sont … Les classiques ? » Demanda-t-il d’une voix faible. Bon sang, soixante-dix ans à rattraper ! Il va lui falloir longtemps avant de pouvoir être totalement à jour, et cela n’allait pas être partie facile, malheureusement pour lui. Mais il pensait sûrement compter sur Alexandra pour l’aider à s’habituer à ce qui pour lui ressemblait à un autre univers, un univers totalement différent du sien, complètement opposé au sien, qui n’avait plus rien à voir avec ce qu’il avait connu. « Au fait. Tu ne me dois absolument rien. Mais si tu veux aider, c'est ton choix. »

« Je le consens parfaitement. » Ses lèvres s’étirèrent en un fin sourire. « J’insiste pour me proposer à t’aider dans les diverses tâches ménagères, bien que je souligne être plus apte à faire la guerre que femme de ménage. » Accompagné de ces paroles, il eut un léger rire avant de reprendre. « Et selon moi, t’aider dans tout cela, est la moindre des choses à faire. Tu dois tout gérer toute seule depuis un temps certain dont je n’ai conscience, ne refuse pas mon aide. » Il eut un petit sourire. « J’essaierais d’être à la hauteur et de ne pas te décevoir, promis. » Puis il vit Alexandra boire dans sa cannette alors que le brun détourna les yeux avant de se perdre dans ses pensées. Dans ses souvenirs, était plus exact. « Tu ne m'as jamais demandé quoi que ce soit et je n'attends absolument rien en retour. Je te loge parce que j'ai envie de t'aider. Mais surtout... »

Bucky, pensées à nouveau interrompues, vit la rousse se rapprocher de lui. Si proche. Elle était si proche. « Comme je te l'avais dit une fois. Peut importe qui tu es, je serais toujours là pour toi. » Il eut un pincement au cœur à cette phrase. Steve, et puis maintenant elle. Mais pour le moment, ses pensées étaient vides et il se sentait bien confus. Confus de la situation dans laquelle ils se trouvaient actuellement. Sa seule envie ? Coller ses lèvres contre celles d’Alexandra. S’il était irrésistiblement attiré par elle ? Sûrement depuis leur première rencontre, alors qu’inconsciemment, sa bouche effleura la sienne. Mais il se recula soudainement. La peur ? La panique ? Aucune idée. N’était-ce pas un peu tôt ? Ne précipitait-il pas les choses ? Son caractère d’antan n’avait pas encore repris le dessus, l’ancien séducteur qu’il avait été ne pouvait malheureusement pas l’aider ni le guider actuellement.

_________________



.whothehellisbucky.
but i knew him.

“ You're my friend. Or my mission, I don't know anymore. But all I know is : I have to finish it. Because I'm with you 'till the end of the Line. Ghost Stories. Who will save us now ? ” ♡ howl.



#teamcaptainamerica
Revenir en haut Aller en bas

avatar


membre du mois.




JUKEBOX : She Wolf ~ Madilyn Bailey ○ Monster ~ Imagine Dragons ○ Dark Side ~ Kelly Clarkson ○ Black Sheep ~ Gin Wigmore ○ Invincible ~ Hedley ○ If Everyone Cared ~ Nickelback
DOUBLON : Peter B. Parker + Faith
CRÉDITS : howl. ○ tumblr ○ Alex
CÉLÉBRITÉ : Holland Roden
COULEUR RP : Aucune
BALLES TIRÉES : 67
DOLLARS : 41371
INSCRIPTION : 17/07/2015
Alex
ÂGE DU PERSONNAGE : 27 ans.
NOM DE CODE : Werewolf.
GROUPE : Mutant.
AFFILIATION : Avengers.
STATUT CIVIL : Célibataire. Enfin ça, c'était avant Bucky. ♥
RACE : Mutante.
JOB : Serveuse dans un restaurant.
HUMEUR : Crois-moi tu ne veux pas savoir.
« Someday I'll find you. »

Prison gates won't open up for me. On these hands and knees I'm crawlin'. Oh, I reach for you. Well I'm terrified of these four walls. These iron bars can't hold my soul in. All I need is you. Come please I'm callin'. And all I scream for you. Hurry I'm fallin', I'm fallin'.
Show me what it's like to be the last one standing. And teach me wrong from right. And I'll show you what I can be. And say it for me. Say it to me and I'll leave this life behind me. Say it if it's worth saving me.




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I'll be right here. ~ Bucky ♥   Ven 28 Aoû - 3:54

I'll be right here.


Je ne savais pas réellement pourquoi j'avais posé mon front contre le sien. Et j'avais fini par me perdre complètement. Je me demandais si je pouvais poser mes lèvres sur les siennes. Mais c'était peut-être trop tôt. Mais j'en avais réellement envie. Cependant, lorsque ses lèvres effleurèrent les miennes, il se recula soudainement. Pour paraître un peu moins surprise, je m'étais redressée tout en repensant à la question qu'il avait posé quelques minutes plus tôt. Je posais mes yeux sur les quelques DVD que je possédais tout en me disant que je pouvais en enlever une bonne partie. Dans mon esprit, il fallait que je change de sujet et que je ne laisse pas un silence gênant s'installer. J'attrapais alors quelques boîtes de DVD.

« Pour les classiques. Je n'ai pas grand chose à vrai dire. Il y a Le Dictateur, Big Fish, Titanic, E.T. L'extra-terrestre et Le Magicien d'Oz. »

Autant dire que ce n'était pas grand chose comparé à tout ce qu'il restait sur la table. Il faudrait peut-être que je songe à en acheter un peu plus de classiques que des films comme Twilight. Et il fallait que j'y pense sérieusement, car, je regrettais un peu d'avoir acheté des DVD qui ne m'avaient même pas plu.

« En fait, tu as le choix entre un film inspiré du régime nazi. Un film où le père raconte des histoires les unes plus folles que les autres. Un film qui parle d'une véritable tragédie tout en mettant une histoire d'amour. Un film avec un extra-terrestre qui veut rentrer chez lui. Et un film qui raconte l'histoire d'une fille prise dans une tornade et qui arrive dans un pays étrange. »

Je réfléchis tout en reposant les boîtes sur la table et me rasseyant à côté de lui. Dis comme ça, c'est vrai que les films ne donnaient pas trop envie. En même temps, c'était le seul moyen de faire un résumé très court tout en ne racontant pas l'histoire. En vérité, je n'étais pas vraiment douée pour les descriptions de film sans spoiler.

« Ou alors, il y a les streamings sur Internet. Mais là, on n'aurait pas fini. »

Je riais légèrement, mais j'arrêtais vite. Depuis tout à l'heure, je pensais à une seule et unique chose et je n'arrivais pas à m'enlever cette pensée de mon esprit. J'avais beau relancer le sujet des films, je restais quand même dans mes pensées. Il fallait pourtant que j'arrête. Il le fallait et le plus tôt serait le mieux.

« Et... Tu sais. Je ne vois pas en quoi tu pourrais me décevoir. Tu es libre de faire ce que tu veux maintenant. Et ça, c'est le plus important. Comme je te l'ai déjà dit, je n'attends absolument rien en retour. Cependant, si tu veux absolument aider, je ne peux refuser. »

Je laissais ma tête se pencher en arrière et fixais le plafond tout en me perdant dans mes pensées. Un léger sourire s'afficha sur mon visage et je reportais mon attention sur lui.

« Mais s'il y a une chose que je refuse, c'est que je te laisse dormir sur le canapé. »

Et c'était reparti. À croire que cette place pour le canapé était sacrée. Même si je n'oubliais pas totalement ce qui avait failli se passer, je faisais l'air de rien. Et j'étais plutôt bien entraîné à ça. Combien de temps avais-je dû jouer la petite fille heureuse alors qu'elle restait enfermée chez elle ? Je ne compte même plus aujourd'hui. Et franchement, qu'est-ce que j'espérais. On venait à peine de se revoir et il ne se souvenait pratiquement pas de moi. Ce n'était pas un film, c'était la réalité.


- crooner curves

_________________

she wolf
I felt like a deer in love lights. You loved me and I froze in time. Hungry for that flesh of mine awoohoe. But I can't compete with the she wolf, who has brought me to my knees. What do you see in those yellow eyes. Cause I'm falling to pieces.

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: I'll be right here. ~ Bucky ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'll be right here. ~ Bucky ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bucky o hare contre les krapos
» Personnage de comics : Bucky (Captain America's Sideskick)
» BUCKY
» CAPTAIN AMERICA JAMES"BUCKY" BARNES PREMIUM FORMAT
» Captain America-T'aimer jusqu'à ce que la mort...-Steve/ Bucky,G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
age of heroes. :: New York City :: The Bronx :: Habitations-